Les Pays-Bas veulent économiser 300 millions d'euros via la communication numérique

27/05/13 à 14:08 - Mise à jour à 14:08

Source: Datanews

Les Pays-Bas entendent économiser 300 à 350 millions d'euros en numérisant la communication entre le citoyen et les autorités. En Belgique, l'on est depuis assez longtemps déjà occupé sur ce genre de projet.

Les Pays-Bas veulent économiser 300 millions d'euros via la communication numérique

Les Pays-Bas entendent économiser 300 à 350 millions d'euros en numérisant la communication entre le citoyen et les autorités. En Belgique, l'on est depuis assez longtemps déjà occupé sur ce genre de projet.

Ronald Plasterk, le ministre néerlandais de l'Intérieur, a déclaré à Nu.nl que la communication écrite entre les citoyens et les autorités devra se faire de manière entièrement numérique à partir de 2017. Ceux qui veulent continuer à utiliser du papier, le pourront, mais la communication numérique aura la préférence et ce, à chaque niveau administratif.

En Belgique, l'on n'envisage pas de rendre toute la communication électronique à une certaine date, même si notre pays stimule depuis des années déjà une politique e-gouvernementale. C'est ainsi que l'on ne reçoit plus de déclaration d'impôts papier, à moins de l'indiquer explicitement via Tax-on-Web. Grâce à la carte d'identité électronique (eID), l'on peut désormais aussi utiliser plus de 500 applications et ce, tant au niveau local, régional que fédéral.

Au cabinet du secrétaire d'Etat Hendrik Bogaert, l'on déclare que l'on continue de mettre à profit toute opportunité pour numériser et ce, tant vis-à-vis des citoyens que des entreprises ou des notaires. Et l'on n'en reste pas au papier. C'est ainsi que le secrétaire d'Etat a récemment encore fait savoir qu'il voulait investir dans l'IT en vue de pouvoir réduire plus rapidement le nombre de fonctionnaires.

Il n'y a cependant pas encore de déclaration de guerre contre le papier. Mais là où c'est possible, l'on passe au numérique pour gagner du temps et de l'argent.

Nos partenaires