Les partis politiques investissent dans du hosting stable

26/05/14 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Datanews

La toute grande majorité des partis politiques reconnaissent l'importance de sites web performants. C'est ce qui ressort de l'analyse faite par Compuware pour Data News.

Les partis politiques investissent dans du hosting stable

La toute grande majorité des partis politiques reconnaissent l'importance de sites web performants. C'est ce qui ressort de l'analyse faite par Compuware pour Data News.

L'entreprise a déployé sa solution APM APMaaS pour mesurer entre le 12 et le 17 mai la disponibilité et les performances des sites web des partis politiques. La disponibilité du backbone - testée via l'ouverture des pages au départ des noeuds d'interconnexion des grands fournisseurs d'accès belges, est élevée pour tous les partis. Ecolo, Groen et la N-VA atteignent 100 %. Le bon dernier est le PS, mais avec un score de 99,13 %.

De même, les temps de réponse des sites web sont dans l'ensemble assez bons. Le site web le plus rapide est celui de la N-VA avec un temps d'attente de 1,19 sec, suivi par le CD&V (1,53). L'OpenVLD (8,98) est, avec le Vlaams Belang (6,32) et le PVDA (11,97) parmi les plus lents, ce qui s'explique par les nombreuses sources auxquelles ce site fait appel. Le site de l'OpenVLD collecte du contenu de 15 sources différentes et doit charger 300 objets.

Compuware en conclut que les partis politiques ont clairement investi dans un hébergement stable. Si le résultat des élections devait décevoir, les partis ne pourraient certainement pas incriminer leur site web.

En savoir plus sur:

Nos partenaires