Les ouvriers fabriquant les iPhone sont encore et toujours exploités

23/10/15 à 13:02 - Mise à jour à 13:01

Les travailleurs des usines produisant les iPhone d'Apple travaillent énormément et sont nettement sous-payés. Cette accusation est lancée par l'organisation China Labor Watch installée à New York.

Les ouvriers fabriquant les iPhone sont encore et toujours exploités

© Wim Kopinga

Les utilisateurs de l'iPhone 6S ne voient que le gadget rutilant et pas la misère qui se cache derrière sa production, estime China Labor Watch. Le groupe a mené une enquête sur les conditions de production et en a intégré les résultats dans un rapport. China Labor Watch effectue depuis très longtemps déjà des recherches sur les conditions de travail dans le secteur high-tech en Chine.

Piètre environnement

Les ouvriers qui produisent les iPhone, ne sortent en fait pas de l'usine. Ils dorment à plusieurs dans des espaces confinés. Dans l'usine, l'on n'accorde guère d'attention non plus à la sécurité au travail. En 2012 déjà, Apple avait promis de tenir davantage à l'oeil ses fournisseurs et depuis lors, la situation en Chine s'est un peu améliorée.

Mesures propres

Apple même prend aussi des mesures en vue d'améliorer la production. Elle se soucie non seulement du bien-être des ouvriers, mais aussi des aspects environnementaux. C'est ainsi que les émissions de CO2 doivent diminuer, et l'une des façons d'y parvenir, c'est de recourir à l'énergie propre. Apple a précisément cette semaine lancé un certain nombre de projets dans le domaine de l'énergie solaire en Chine.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires