Les ordinateurs d'Apple peuvent désormais être victimes d'un ransomware

07/03/16 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Des ordinateurs d'Apple ont été pour la première fois victime de ce qu'on appelle un rançongiciel (ransomware). Il s'agit en l'occurrence d'un logiciel qui verrouille votre ordinateur. Celui-ci ne peut être ensuite réutilisé que si vous versez une rançon à l'auteur de ce logiciel indésirable.

Les ordinateurs d'Apple peuvent désormais être victimes d'un ransomware

© Reuters

Le ransomware en question a été découvert par des collaborateurs de l'entreprise de sécurité Palo Alto Networks dans Transmission, un programme permettant de télécharger des torrents.

Ils ont trouvé le ransomware appelé 'KeRanger' le 5 mars. Ce logiciel est parvenu à s'infiltrer dans les systèmes en utilisant un certificat agréé, qui a été entre-temps retiré par Apple.

Chez Palo Alto Networks, on a découvert le rançongiciel en quelques heures seulement et on a prévenu Apple, qui a réagi dans la journée. Il en résulte que les dommages éventuels seront limités, étant donné que seules les personnes ayant installé ledit programme sur leur ordinateur durant cet intervalle de temps ont couru un risque.

Les utilisateurs Mac qui en ont été vraiment les victimes, doivent verser 1 bitcoin (365 euros) pour pouvoir utiliser de nouveau leur ordinateur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires