Les opérateurs GSM "virtuels" se multiplient en Belgique

04/08/06 à 00:00 - Mise à jour à 03/08/06 à 23:59

Source: Datanews

On en dénombre une trentaine, ciblant le plus souvent un groupe ethnique ou social particulier. Mais d'autres, comme Ortel Mobile, veulent ratisser large.

Tous n'obtiennent pas la couverture médiatique d'un Carrefour par exemple (lorsqu'elle a lancé son offre Mobile 1 il y a quelques mois) mais les opérateurs de réseaux virtuels privés (MVNO) se sont discrètement multipliés ces derniers mois. Après une courte recherche sur le Web, on en dénombre déjà une trentaine. La plupart propose des cartes prépayées avec des tarifs avantageux pour un groupe ethnique particulier. [Calaomobile], par exemple, cible les Africains de Belgique.Et depuis juin dernier, la Belgique compte également son premier opérateur GSM à engagement social. [Ello Mobile] est en effet une asbl qui investit dans des projets à vocation sociale.Après les Pays-Bas et l'Allemagne, [Ortel Mobile] a également débarqué chez nous. Cet opérateur virtuel fondé par un Hollandais d'origine turque ratisse large, en ce sens qu'il prétend proposer des tarifs préférentiels pour l'ensemble des appels vers l'étranger, tout en maintenant des prix intéressants pour les appels nationaux. Les cartes prépayées d'Ortel sont notamment vendues dans la plupart des stations services.D'après le journal De Tijd, Ortel serait l'opérateur GSM virtuel connaissant actuellement la plus forte croissance. Depuis son lancement discret en avril, la société aurait déjà convaincu entre 20.000 et 30.000 clients. Les appels des clients Ortel transitent par le réseau de Base, ce qui en fait à la fois un client et un concurrent puisque le troisème opérateur GSM national a également développé elle-même des offres "ethniques", notamment vers la communauté turque ou les expatriés.D'après [une étude de Research and Markets], les opérateurs mobiles virtuels détiendraient en mars 2006 une part de marché de la téléphonie mobile de près de 15% chez nos voisins hollandais, en hausse de 14% par rapport à septembre 2005.

Nos partenaires