Les opérateurs GSM en faveur de la suppression des frais de résiliation

30/04/12 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

Quiconque résilie son abonnement de téléphone, GSM ou internet, ne devra bientôt plus s'acquitter de frais. Johan Vande Lanotte, ministre des consommateurs et de l'économie, a préparé dans ce but un projet de loi. Tout consommateur qui résiliera son contrat au cours des six premiers mois, payera cependant encore, mais pas plus que les frais d'abonnement couvrant cette période.

Les opérateurs GSM en faveur de la suppression des frais de résiliation

Quiconque résilie son abonnement de téléphone, GSM ou internet, ne devra bientôt plus s'acquitter de frais. Johan Vande Lanotte, ministre des consommateurs et de l'économie, a préparé dans ce but un projet de loi. Tout consommateur qui résiliera son contrat au cours des six premiers mois, payera cependant encore, mais pas plus que les frais d'abonnement couvrant cette période.

Les opérateurs GSM ne voient pas d'inconvénient à la suppression des frais de résiliation des abonnements. A l'entendre, Mobistar a début avril déjà adapté son offre au projet de loi. "Dans nos nouveaux plans tarifaires, tous les contrats sont déjà résiliables après une demi-année", déclare Patti Verdoodt, la porte-parole. La nouvelle mesure ne pose aucun problème non plus à Proximus, même si elle aura cependant un impact sur les promotions, selon le porte-parole Jan Margot. "Certaines promos sont aujourd'hui liées à une durée d'abonnement fixe. Elles vont disparaître", déclare-t-il.

Pour Base également, il s'agit là d'une bonne mesure: "Nous avons toujours eu l'ambition de proposer un éventail aussi transparent que possible au client." La suppression des frais de résiliation est une première mesure de Vande Lanotte en vue de s'attaquer aux prix élevés des abonnements GSM, téléphone et internet dans notre pays. Le médiateur a reçu 6.000 plaintes en 2011 à propos des frais de résiliation, soit trois fois plus qu'en 2010. Jan Margot (Belgacom) ne trouve du reste pas que les prix télécoms sont trop hauts dans notre pays. "Dans ses enquêtes, Test-Achats recourt à des profils d'utilisateur erronés. En utilisation normale, les prix ne sont pas anormaux en Belgique, même si Belgacom n'a jamais eu l'ambition d'être un discounter."

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires