Les opérateurs belges doivent mieux protéger les jeunes utilisateurs de GSM

21/04/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

La Commission européenne insiste auprès des opérateurs belges pour qu'ils fassent des efforts supplémentaires en vue de protéger les jeunes qui utilisent un GSM.

La Commission européenne insiste auprès des opérateurs belges pour qu'ils fassent des efforts supplémentaires en vue de protéger les jeunes qui utilisent un GSM.

Voilà ce que Viviane Reding, commissaire européenne, a déclaré dans une réaction à un rapport établi par une organisation de fournisseurs de services mobiles, la GSM Association. Dans le cadre de l'accord européen, les opérateurs avaient promis, il y a deux ans, de protéger les jeunes utilisateurs de GSM contre toute exposition à des images à caractère sexuel et violent, ainsi qu'au harcèlement. D'une étude, il appert que la moitié des parents se font du souci à ce propos.

Le rapport indique que dans 22 des 27 pays membres de l'Union européenne, des codes déontologiques sont introduits sur base de l'accord cadre qui avait été conclu, il y a deux ans, par l'entremise de la Commission. Le rapport affirme en outre que les opérateurs belges limitent insuffisamment l'accès au contenu réservé aux adultes et que les parents ne disposent pas d'assez de moyens pour exercer un contrôle.

"Je m'attends à ce que les codes déontologiques nationaux soient rapidement signés à Chypre, en Estonie, en Finlande et au Luxembourg, et à ce que le code soit revu davantage en profondeur", a réagi Reding. Selon elle, le code s'écarte nettement de l'accord cadre européen.

Source: Belga

Nos partenaires