Les nouvelles menaces IT s'appellent 'Podslurping' et 'Bluesnarfing'

16/11/05 à 00:00 - Mise à jour à 15/11/05 à 23:59

Source: Datanews

Les entreprises doivent faire preuve de prudence: la sécurité de leurs données est en effet menacée par deux nouveaux dangers.

Voilà ce que clame Centennial Software, active dans la gestion et la sécurité des réseaux d'entreprise. Ces menaces s'appellent 'Podslurping' et 'Bluesnarfing'. Cela fait peut-être penser à une toute nouvelle vogue parmi les fans de l'informatique, mais ce duo constitue un sérieux danger pour la sécurité de toute organisation car il permet à des collaborateurs de mettre la main sur des données secrètes de l'ordinateur de leur entreprise au moyen d'appareils portables, comme un iPod, un PDA ou un équipement Bluetooth.Le Podslurping fait référence à l'utilisation de supports de stockage portables en vue de télécharger de grandes quantités de données d'un PC. Et le Bluesnarfing implique l'utilisation d'un appareil Bluetooth pour établir la connexion avec un autre appareil, sans que le propriétaire de ce dernier ne s'en rende compte.Les voleurs de données peuvent à présent rapatrier aisément de gros fichiers de l'ordinateur d'une entreprise, sans que l'employeur ou un employé le remarque. Cette facilité est due à la fonctionnalité 'plug and play' de Windows et à la profusion de portables équipés de Bluetooth, et de téléphones intelligents ('smartphones')."Les iPod, PDA et notebooks se multiplient dans les bureaux, et l'on ne trouve pas bizarre que ces appareils soient emportés au travail et à la maison", explique Centennial. "Ce que beaucoup ne savent pas, c'est qu'un lecteur de médias connecté par FireWire peut aisément télécharger plus de 6 Go de fichiers d'un ordinateur d'entreprise en moins de deux minutes. Ces derniers temps, on a enregistré de nombreux cas de vol de données. C'est ainsi qu'un collaborateur d'un centre d'appels indien a récemment vendu des milliers de fichiers de clients d'une banque britannique à moins de 5 ¤ pièce."Morale de l'histoire: les entreprises doivent être plus prudentes et peut-être interdire les iPod, PDA et autres appareils similaires au travail...

Nos partenaires