Les Néerlandais, champions du flirt sur internet

09/02/09 à 07:00 - Mise à jour à 06:59

Source: Datanews

Les Néerlandais sont passés maîtres dans l'art de flirter pendant leurs sessions de 'chat' sur internet. Durant leurs causettes sur le net, plus de 80 pour cent d'entre eux ont en effet effectué une tentative d'approche vis-à-vis d'une autre personne. En Belgique, ils ne sont que 36 pour cent, à titre de comparaison.

Les Néerlandais sont passés maîtres dans l'art de flirter pendant leurs sessions de 'chat' sur internet. Durant leurs causettes sur le net, plus de 80 pour cent d'entre eux ont en effet effectué une tentative d'approche vis-à-vis d'une autre personne. En Belgique, ils ne sont que 36 pour cent, à titre de comparaison.

Voilà ce qu'affirme Windows Live, composante de Microsoft, après une étude réalisée dans seize pays à l'occasion de la Saint Valentin. Les Pays-Bas mènent la danse également lorsqu'il s'agit de déclarer sa flamme via le programme de chat Messenger. Des 14.000 Néerlandais interrogés, trois quarts ont accepté d'en parler. A l'inverse, les Israéliens sont, avec 25 pour cent, les plus réservés sur ce sujet.

Dans quasiment tous les pays, la majorité des personnes interrogées préfèrent faire la cour à quelqu'un en ligne plutôt que dans la vie réelle (ou "irl" comme cela s'appelle en terminologie du chat). Il n'y a que chez les Italiens qu'il y a un équilibre sur ce point. L'avantage de flirter via internet, c'est qu'on évite la confrontation physique directe. En outre, on ne peut voir les émotions de l'autre et on a plus de temps pour réagir. Nombre d'Espagnols citent encore un autre avantage, celui de pouvoir demander des conseils à des tiers.

L'étude démontre aussi qu'un tiers des Néerlandais ont bien entamé une relation avec quelqu'un via internet. Dans 3 pour cent des cas, cela a conduit à un mariage et dans 23 pour cent des cas à une relation durable. 1 pour cent des mariages se sont cependant terminés par des divorces.

D'autres données spécifiques pour la Belgique seront disponibles dans quelques jours, déclare-t-on chez Microsoft Belgique.

Source: Belga

Nos partenaires