Les ministre européens lancent le site portail e-Justice

19/07/10 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Datanews

Les 27 ministres européens viennent d'inaugurer le nouveau site portail européen e-Justice.

Les ministre européens lancent le site portail e-Justice

Les 27 ministres européens viennent d'inaugurer le nouveau site portail européen e-Justice.

Chaque année, plus de 10 millions de citoyens sont concernés par des procédures juridiques transfrontalières. Compte tenu de l'augmentation du nombre d'entreprises exerçant des activités dans plusieurs pays, ce chiffre devrait incontestablement augmenter encore.

Avec ce nouveau site web - qui compte plus de 12.000 pages et est disponible en 22 langues -, l'Europe entend rendre la justice "plus efficace et plus accessible aux citoyens", a expliqué le ministre belge Stefaan De Clerck vendredi lors d'une grande conférence de presse à Bruxelles. "Il s'agit de l'Europe concrète, l'Europe des véritables services aux citoyens", a-t-il ajouté non sans fierté.

Il n'empêche que l'Europe concrète se fait attendre, a admis la commissaire européenne compétente dans ce dossier, Viviane Reding. C'est ainsi que le lancement du site web a déjà été retardé à plusieurs reprises. Qui plus est, il ne s'agit pour l'instant que d'une première version, qui sera progressivement complétée et enrichie.

Dans un première phase, le site web consolide l'ensemble des informations sur les systèmes juridiques et les procédures judiciaires des différents Etats membres européens. A terme, e-Justice doit offrir la possibilité d'auditionner des témoins d'autres pays par le biais de la visioconférence, de consulter directement les bases de données de cadastres et d'entreprises en difficultés et même de régler via l'internet des créances et des ordres de paiement transfrontaliers. Mais pour ce faire, de nombreux obstacles devront encore "progressivement" être levés.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires