Les mesures de confidentialité prises par Facebook paralysent Tinder

05/04/18 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Une modification d'API chez Facebook a des conséquences directes pour les utilisateurs de Tinder. La plate-forme est en effet aux prises avec des problèmes de login via l'appli.

Les mesures de confidentialité prises par Facebook paralysent Tinder

© Getty Images/iStockphoto

Suite au scandale Cambridge Analytica, Facebook, qui a déjà perdu 10 milliards de dollars dans l'aventure, effectue ces derniers jours une série de modifications destinées à améliorer le respect de la vie privée de ses utilisateurs. L'adaptation le plus récente concerne une série d'API, qui ont un impact sur des applis tierces telles Tinder.

Plus de rencontres

Pas mal d'utilisateurs de Tinder signalent à présent sur les médias sociaux qu'ils ne peuvent plus se connecter à l'appli. Quiconque utilise son profil Facebook en combinaison avec Tinder, est automatiquement déconnecté de l'appli de rencontres. Et lorsqu'ils veulent de nouveau se connecter, les utilisateurs voient apparaître le message suivant:

"Tinder a besoin d'autorisations Facebook supplémentaires pour créer un compte Tinder ou pour s'y connecter. Ce faisant, nous allons créer des profils plus complets et pourrons ainsi contrôler la légitimité des utilisateurs. De plus, nous pourrons aussi offrir un meilleur support." Quiconque clique encore par la suite, aboutit dans une boucle sans fin, rendant la connexion impossible.

API adaptées

Tinder reconnaît le problème dans un tweet. A l'entendre, l'entreprise est en train de rechercher une solution, mais elle affirme aussi que les utilisateurs qui se connectent via le site web, ne connaissent eux aucune difficulté. Le problème ne se manifeste qu'avec les applis pour smartphone de l'entreprise. Entre-temps, Facebook a elle-même réagi auprès du site d'infos The Verge: "Un problème technique fait en sorte que les utilisateurs de Tinder ne peuvent se connecter. Nous leur présentons nos excuses pour ce contretemps et nous recherchons une solution au problème, conjointement avec Tinder." L'entreprise explique également que le bug se manifeste à cause de l'adaptation de l'API, qui permet aux applis de se connecter avec les données du profil de l'utilisateur Facebook.

Facebook avait précédemment annoncé qu'elle allait se montrer plus stricte avec les données qu'elle partage avec les développeurs d'applis. Si des utilisateurs ne recourent pas à une appli pendant plus d'un mois, le développeur perdra l'accès aux données de ces utilisateurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires