Les membres des CCC détenaient du logiciel de décodage

09/06/08 à 07:00 - Mise à jour à 06:59

Source: Datanews

Les quatre militants d'extrême-gauche arrêtés jeudi dernier dans le cadre d'une enquête en matière de terrorisme, Bertrand Sassoye, Wahoub Fayoumi, Ibrahim Abdallah et Constant Horsmans, sont poursuivis sur base de deux faits, peut-on lire dans Le Soir.

Les quatre militants d'extrême-gauche arrêtés jeudi dernier dans le cadre d'une enquête en matière de terrorisme, Bertrand Sassoye, Wahoub Fayoumi, Ibrahim Abdallah et Constant Horsmans, sont poursuivis sur base de deux faits, peut-on lire dans Le Soir.

Le premier fait reproché au quatuor porte sur la détention de documents saisis en Italie lors de l'arrestation de membres du parti communiste italien PCPM. Il s'agit en l'occurrence de quatre photos de passeport et de données personnelles susceptibles, selon le tribunal, d'être utilisées pour falsifier des documents officiels.

Le second fait incriminé concerne la détention de logiciel de décodage pour effacer toutes les données contenues sur des disques durs.

Le quatuor comparaîtra mercredi devant la chambre du conseil. Le cinquième militant, Jean-François Legros, arrête samedi à Gembloux pour avoir enfreint les conditions de sa libération, a entamé une grève de la faim, selon la RTBF.

Source: Belga

Nos partenaires