Les managers font peu confiance aux télétravailleurs

23/08/06 à 00:00 - Mise à jour à 22/08/06 à 23:59

Source: Datanews

Les managers sont encore et toujours réticents à prévoir pour leurs employés des possibilités de travail mobile ou à domicile. La principale raison réside dans leur manque de confiance en leurs collaborateurs.

Voilà ce qui ressort de l'étude effectuée par Mitel, fournisseur de solutions dans le domaine de la téléphonie IP, auprès de deux cents managers d'entreprises en Grande-Bretagne. Quasiment la moitié (42 pour cent) des managers interrogés indiquent qu'ils ne permettent pas à leurs collaborateurs de télétravailler parce qu'ils ne peuvent pas vérifier si ceux-ci travaillent réellement.Quasiment 30 pour cent des managers estiment que le personnel qui travaille à distance, adopte un horaire réduit. En outre 14 pour cent d'entre eux pensent que les télétravailleurs font moins d'efforts. 30 pour cent des managers sont donc enclins à promouvoir moins rapidement les télétravailleurs que le personnel physiquement présent.Seul un quart des entreprises de moins de cent collaborateurs offre la possibilité du télétravail, contre 70 pour cent des entreprises comptant plus de cent employés.Les raisons incitant au télétravail sont l'instauration d'un environnement de travail flexible (27 pour cent), l'amélioration du service clientèle (28 pour cent) et la possibilité de tirer un meilleur retour des investissements technologiques existants (27 pour cent).

Nos partenaires