'Les livres numériques cannibalisent à peine les livres imprimés'

13/10/12 à 22:12 - Mise à jour à 22:12

Source: Datanews

Voilà du moins ce qu'affirment des chercheurs de l'université d'Hambourg, qui ont interrogé 2.500 personnes en Allemagne.

'Les livres numériques cannibalisent à peine les livres imprimés'

Voilà du moins ce qu'affirment des chercheurs de l'université d'Hambourg, qui ont interrogé 2.500 personnes en Allemagne.

L'étude allemande révèle que les lecteurs d'e-livres achètent en général davantage de livres - sur papier et numériques. 22 pour cent des lecteurs numériques achètent annuellement aussi trois livres reliés (à couverture rigide) au minimum. Chez les personnes interrogées qui ne lisent pas des livres numériques, la proportion est de 15 pour cent. Dans le cas des livres de poche, ces pourcentages seraient encore un peu plus proches l'un de l'autre.

Les chercheurs ont également observé qu'en moyenne, l'on dépense annuellement 50 euros à la lecture numérique et 115 euros aux livres papier, mais aussi que les e-livres sont généralement lus en déplacement, et les livres imprimés à la maison.

En matière d'e-livres, Amazon est le leader de marché en Allemagne: 79 pour cent des personnes interrogées y achètent régulièrement un livre numérique. Amazon est suivie par la chaîne de librairies allemande Thalia, par l'éditeur/détaillant Weltbild et par Apple.

En savoir plus sur:

Nos partenaires