Les licences mobiles devraient rapporter jusqu'à 540 millions d'euros

15/03/10 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

En tout, les enchères relatives aux licences téléphoniques mobiles devraient rapporter jusqu'à 540 millions d'euros. Voilà ce que le conseil ministériel a déterminé.

En tout, les enchères relatives aux licences téléphoniques mobiles devraient rapporter jusqu'à 540 millions d'euros. Voilà ce que le conseil ministériel a déterminé.

Le conseil des ministres a fixé les conditions des enchères d'une quatrième licence en téléphonie mobile et du prolongement des licences des trois opérateurs existants. Selon le ministre de l'entreprise, Vincent Van Quickenborne, elles devraient rapporter quelque 470 millions d'euros d'ici 2021. En outre, les opérateurs pourront en automne aussi tenter de décrocher ce qu'on appelle 'la licence 4G pour l'internet mobile ultrarapide', ce qui devrait encore rapporter 70 millions d'euros.

L'on s'ait depuis quelque temps déjà qu'outre Proximus, Mobistar et Base, un quatrième opérateur mobile viendra s'ajouter au paysage télécoms belge. L'on s'attend à ce que Telenet se porte candidat, mais d'autres acteurs peuvent évidemment aussi se manifester.

A côté des revenus, un quatrième acteur devrait engendrer un "indispensable électrochoc" sur le marché télécoms belge, selon Van Quickenborne. Des statistiques internationales lui ont appris que ce quatrième opérateur "exercera un effet particulièrement favorable sur les prix à la consommation". Et le fait que les licences soient valables jusqu'en 2021, garantit aussi aux yeux du ministre la sécurité juridique nécessaire pour les futurs investissements dans l'infrastructure réseautique.

Tout comme les trois autres opérateurs, le nouveau venu pourra du reste aussi tenter de décrocher la licence LTE (4G) pour permettre de proposer l'internet mobile à des vitesses dix fois supérieures à ce qu'elles sont actuellement, explique Van Quickenborne. A partir de juin, Van Quickenborne ira aussi faire valoir tous ces avantages à l'étranger.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires