Les Jeux Olympiques d'hiver: un succès pour Atos

26/02/14 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Source: Datanews

Les Jeux Olympiques d'hiver ont été une réussite technologique pour Atos avec moins d'événements sécuritaires qu'aux Jeux de Londres.

Les Jeux Olympiques d'hiver: un succès pour Atos

Maintenant que les Jeux Olympiques d'hiver à Sotchi sont terminés, le partenaire IT Atos peut se flatter d'avoir parfaitement répondu aux besoins ICT de l'événement. Non seulement, l'on a mené pour la première fois à bien une solide virtualisation dans le nuage (ce qui s'est traduit par une réduction de 40 pour cent du nombre de serveurs), mais l'intranet olympique a été également désenclavé via une plate-forme mobile pour les utilisateurs BYOD. Via l'Olympic Video Player pour l'Olympic Broadcast Service, des utilisateurs dans 91 pays ont pu visionner les diffusions en direct des compétitions. Conjointement, plus de 660.000 heures de vidéo et d'audio ont ainsi été consommées. Outre le traitement des accréditations pour les Jeux, notamment à destination de 5.500 athlètes et 9.500 organisations médiatiques et radio-télévisuelles, Atos a fourni également un support au comité organisateur pour le recrutement et la gestion de 25.000 bénévoles.

5 millions d'événements sécuritaires par jour

Même s'il existait une réelle crainte quant à des perturbations durant les Jeux, les aspects sécuritaires sont restés parfaitement sous contrôle. Avec entre autres 1.000 appareils de sécurisation en action, Atos affirme "avoir mis en oeuvre les dernières technologies de monitoring, afin de filtrer et d'accorder la priorité aux menaces sur le réseau". Lors des Jeux, "5 millions d'événements sécuritaires IT ont été quotidiennement collectés et filtrés". Ils n'ont eu "absolument aucun impact sur les Jeux Olympiques". Avec ces 5 millions d'événements, ces Jeux font du reste nettement moins que les précédents Jeux d'été de Londres, où l'on avait enregistré 15 millions d'événements par jour (plus de 10.000 par minute) pour un total de 255 millions.

Le prochain défi à relever par Atos, ce seront les Jeux Paralympiques d'hiver à Sotchi, suivis par les Jeux d'été à Rio en 2016.

Nos partenaires