Les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi, cible de pirates

07/02/14 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Source: Datanews

Un journaliste américain qui couvre l'événement sportif russe, a quasi directement vu son téléphone et son ordinateur attaqués par des pirates.

Les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi, cible de pirates

© Belga

Tout visiteur des Jeux Olympiques d'hiver à Sotchi ne doit pas s'attendre à ce que sa confidentialité en ligne soit protégée, selon le ministère américain des affaires étrangères. Le journaliste Richard Engel, qui commente les Jeux pour NBC News, a ainsi immédiatement fait connaissance avec le système russe de respect de la vie privée.

Engel avait demandé qu'on lui installe deux ordinateurs et un téléphone flambant neufs, sur lesquels il créa une fausse identité. Lorsqu'il connecta l'un de ses ordinateurs à internet à Sotchi, il reçut aussitôt un courriel suspect. A peine avait-il ouvert ce dernier que son ordinateur fut piraté. "Dans la minute qui suivit, des pirates prenaient possession de ma machine. Il en alla de même avec mon téléphone. Cela se passa rapidement et de façon professionnelle."

En l'espace de 24 heures, tous les appareils d'Engel furent piratés, et les auteurs purent mettre ses communications sur écoute et les enregistrer.

Il n'y a du reste pas que les journalistes qui doivent se faire du souci à propos du respect de leur vie privée à Sotchi: "Dès que les visiteurs tentent de communiquer d'une manière ou d'une autre, ils s'exposent. Même dans leur chambre d'hôtel."

Nos partenaires