'Les jeux et les iPad ne stimulent pas la créativité'

22/07/14 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

Source: Datanews

L'auteure et philosophe néerlandaise Joke Hermsen souhaite que les parents réfléchissent à l'utilisation de l'ordinateur par leurs enfants: 'La seule chose qui soit démontrée de manière évidente avec les jeux, c'est la partie cérébrale qui est responsable de la commande du pouce.'

'Les jeux et les iPad ne stimulent pas la créativité'

© iStock

L'auteure et philosophe néerlandaise Joke Hermsen plaide pour la rêvasserie et le farniente et souhaite que les parents réfléchissent à l'utilisation de l'ordinateur par leurs enfants: 'La seule chose qui soit démontrée de manière évidente avec les jeux, c'est la partie cérébrale qui est responsable de la commande du pouce.'

Un de vos tweets a retenu l'attention, dans la mesure où vous y réagissez contre les écoles utilisant l'iPad aux Pays-Bas. Hermsen: Dans ces écoles, l'iPad est le seul instrument d'apprentissage, et les enseignants y assument surtout une fonction de coach. A terme, l'on veut même supprimer le bâtiment scolaire car 'être online, cela peut se faire aussi à la maison'. Même durant les pauses, les enfants ont leur tablette sur les genoux.

Selon ce genre d'école recourant à l'iPad, les faits existent certes, et il suffit de les rechercher sur Wikipedia. Mais si l'on veut les comprendre plus amplement, il faut commenter les informations, ce que ne fait pas Wikipedia.

La philosophe allemande Hannah Arendt a autrefois écrit l'essai The Crisis of Education, dans lequel elle plaidait en faveur de l'enseignant narrateur qui, fort de sa connaissance des choses, se trouve devant sa classe et présente les faits sur base de son expérience personnelle. N'est-ce pas fantastique que d'écouter en classe les histoires d'un professeur? Ce n'est quand même pas grave, si vos idées s'écartent parfois? Au contraire, c'est même cela qui est intéressant.

Rêvasser et méditer sont l'une des façons de dévoiler le for intérieur humain. En outre, en regardant et en écoutant quelqu'un, l'on apprend à évaluer et interpréter autrui.

La société et internet ne manquent quand même pas de récits. Hermsen: Nombre d'histoires qui nous sont proposées, sont déjà bien connues. L'avantage d'une tradition orale, d'une présentation en direct, c'est qu'il est fait appel à l'imaginaire de ceux qui l'écoutent. Ecouter une histoire stimule la créativité. Pour inventifs qu'ils soient, vous n'aurez jamais le même résultat avec un iPad ou un jeu.

Avec les jeux, il n'est pas question d'imagination, mais simplement d'adresse. Un scientifique suisse a effectué une recherche neurologique en la matière. La seule chose qui soit démontrable avec les jeux, c'est la partie du cerveau responsable de la commande du pouce. Et donc pas, comme on l'affirme, les capacités cognitives et créatives.

Nous réfléchissons à peine sur notre rapport face à toutes ces nouvelles technologies, dites-vous.
Hermsen: Nous devons oser donner une place aux technologies, sous peine qu'elles nous écrasent. Les premiers symptômes sont déjà visibles. Ces dernières années, sept cliniques ont ouvert leurs portes à des jeunes accros de l'image.

J'enseigne encore devant la classe. Un certain nombre de garçons, car ce sont surtout des garçons dont il s'agit, ont de tout petits yeux. C'est qu'ils jouent jusqu'à quatre, cinq heures du matin. Les filles par contre, préfèrent les médias sociaux et ne font que chatter avec leur téléphone. Comment peut-on encore étudier, lorsqu'on doit continuellement répondre à des messages?

En tant que parent fatigué en raison d'une vie déjà compliquée en soi, vous voilà donc devant un autre défi. Les discussions en famille ne portent plus uniquement sur l'alimentation et les vêtements, mais aussi sur les durées d'utilisation d'internet. Lorsque mon fils jouait trop longtemps, je le faisais sortir de la maison ou je lui disais qu'il devait lire. Si vous en arrivez à ce genre de discussion, c'est que les premiers symptômes de l'asservissement ne sont pas loin. Comportement chagrin, dépression, rabrouement,... Vous pouvez donc vous imaginer ce qui peut se passer, lorsque des parents trouvent normal que leur enfant soit scotché à l'écran, alors qu'eux-mêmes se vautrent dans un fauteuil, une bière à la main... (CO)

L'interview avec Joke Hermsen est parue le 16/7 dans Knack.

En savoir plus sur:

Nos partenaires