Les jeunes recherchent massivement les sites web commerciaux

19/02/10 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Les sites web commerciaux sont populaires parmi les jeunes. La plupart de ceux-ci, tant les garçons que les filles, recherchent activement des prix sur internet. Dès l'âge de quinze ans, 74 pour cent des jeunes sont en quête de prix de biens et de services sur le net.

Les sites web commerciaux sont populaires parmi les jeunes. La plupart de ceux-ci, tant les garçons que les filles, recherchent activement des prix sur internet. Dès l'âge de quinze ans, 74 pour cent des jeunes sont en quête de prix de biens et de services sur le net.

Voilà ce qui ressort d'une enquête effectuée par le CRIOC, l'organisation des consommateurs. Quasiment deux jeunes sur cinq ont déjà surfé sur eBay ou sur d'autres sites web qui négocient des produits. Dès l'âge de quatorze ans, ils sont de plus en plus à le faire. Les produits les plus populaires qui sont recherchés, sont les GSM et les jeux.

Selon le CRIOC, une minorité de jeunes a déjà vendu quelque chose sur internet. Faire des achats en ligne, c'est quelque chose que les jeunes font surtout à partir de l'âge de 15 ans. Comme moyen de paiement, ils utilisent essentiellement les cartes de banque. Payer par GSM n'est pas (encore) populaire, selon le CRIOC.

"43 pour cent des jeunes comptent les sites commerciaux au nombre de leurs favoris. Ils comparent les prix, se tiennent mutuellement au courant des bonnes affaires, achètent et vendent en ligne, expérimentent différentes formes de paiement et participent à des actions dites virales et à des campagnes qui ont généralement un but commercial. D'autres sites populaires, comme les sites de jeux, de partage et de socialisation exigent aussi parfois certaines transactions financières. Les jeunes doivent par conséquent être informés des risques potentiels du commerce électronique et des transactions financières en ligne", conclut le CRIOC.

L'enquête du CRIOC comprend 2.600 études quantitatives et a été réalisée auprès d'élèves francophones et néerlandophones dans l'enseignement primaire et secondaire.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires