Les jeunes ne font pas confiance aux voitures autonomes

29/09/15 à 13:25 - Mise à jour à 13:23

Source: Datanews

Avant que soient vendues les premières voitures sans conducteur, la confiance en cette technologie devra à coup sûr encore gagner du terrain. A peine un jeune sur dix fait en effet confiance aux véhicules roulant de manière complètement autonome.

Les jeunes ne font pas confiance aux voitures autonomes

Même si 85 pour cent des jeunes espèrent posséder une voiture à l'horizon 2025, seuls 23,3 pour cent d'entre eux envisagent un véhicule autonome. En fait, seuls dix pour cent indiquent faire confiance à cette technologie. Chez les jeunes filles, l'on n'en est même qu'à 8,6 pour cent contre 14 pour cent chez les jeunes hommes.

S'il est question d'une liberté moindre du fait de la conduite uniquement autonome, la confiance grimpe à 36 pour cent. Ce qui est étonnant, c'est que 40,7 pour cent des jeunes acceptent l'autonomie actuelle avec le régulateur de vitesse (cruise control) et l'ABS.

Ces chiffres proviennent d'une enquête européenne effectuée auprès de 2.564 étudiants, dont des Belges, par ThinkYoung à la demande de Goodyear

Les jeunes sont toutefois bien conscients que les voitures autonomes offrent des avantages. Plus de soixante pour cent croient en effet que ces voitures provoquent moins d'accidents, mais génèrent aussi moins de stress et de files. Leur attention se porte cependant surtout sur le respect de l'environnement. Des voitures non polluantes, abordables et éventuellement équipées de capteurs et de caméras constituent une top-priorité pour les jeunes.

Nos partenaires