Les jeunes conservent précieusement leurs anciens SMS

29/08/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

A l'instar des lettres d'amour qui étaient auparavant conservées 'pour toujours' dans le tiroir de la table de nuit, ce sont à présent les SMS dont les jeunes n'arrivent quasiment pas à se défaire.

A l'instar des lettres d'amour qui étaient auparavant conservées 'pour toujours' dans le tiroir de la table de nuit, ce sont à présent les SMS dont les jeunes n'arrivent quasiment pas à se défaire.

Une jeune fille/femme sur trois trouve même le nettoyage de la boîte aux lettres de son GSM si grave qu'elle recopie d'abord soigneusement les SMS qu'elle contient. Voilà ce qu'a découvert l'opérateur mobile néerlandais Hi dans le cadre d'une étude réalisée auprès de 1.000 jeunes entre 16 et 30 ans.

Quasiment tous déclarent qu'ils conservent les SMS dans leur GSM, afin de les relire ultérieurement. Lorsqu'au bout d'un certain temps, le GSM est saturé, quasiment la moitié des jeunes passent en revue leurs SMS un par un pour déterminer ceux qui peuvent être mis à la corbeille.

Huit jeunes femmes sur dix ont surtout du mal à se débarrasser des SMS enflammés, contre sept sur dix chez les jeunes gens. Certains jeunes gens (17 pour cent) conservent aussi les SMS leur permettant de faire chanter quelqu'un.

La plupart des SMS semblent disparaître lors de l'achat d'un nouveau GSM. Le SMS le plus ancien ne date pas plus de six mois dans 58 pour cent des cas. Il existe néanmoins un assez grand groupe de 19 pour cent des personnes interrogées qui indiquent que le plus ancien SMS sur leur GSM remonte à trois ans.

Nos partenaires