Les inventeurs de Bitcoin discutent avec les autorités américaines

27/08/13 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Datanews

Un groupe lobbyiste formé autour de Bitcoin a pris place autour de la table avec plusieurs agences américaines, dans le but de donner de plus amples explications à ces dernières à propos de cette monnaie virtuelle.

Les inventeurs de Bitcoin discutent avec les autorités américaines

Un groupe lobbyiste formé autour de Bitcoin a pris place autour de la table avec plusieurs agences américaines, dans le but de donner de plus amples explications à ces dernières à propos de cette monnaie virtuelle.

Selon le journal The Guardian, il s'agit de négociations menées avec la Réserve Fédérale, le FBI, le Trésor américain, des représentants des impôts et des membres du service secret notamment.

La raison de ces entretiens, c'est qu'il y a toujours plus souvent de la méfiance à propos de Bitcoin de la part des autorités américaines. Comme cette monnaie virtuelle ne dépend pas d'un pays ou d'une institution centrale, et est de plus utilisée de manière anonyme, il existe un risque d'activités illégales.

Bitcoin est une monnaie sans gestion centrale. Chaque valeur est un code qui doit être généré sur un ordinateur, mais les monnaies virtuelles peuvent également être transmises mutuellement sans l'entremise d'une institution. Voilà pourquoi, on appelle cela souvent un système monétaire 'peer-to-peer'.

Patrick Murck de la Bitcoin Foundation déclare au journal britannique que son organisation espère que grâce à ces entretiens, les décideurs, régulateurs et services publics comprendront mieux le protocole Bitcoin. Cela devrait générer de meilleures décisions, mais aussi le développement de nouvelles méthodes d'identification d'activités illégales.

En savoir plus sur:

Nos partenaires