Les informaticiens continuent à s'accrocher à Windows XP

19/12/13 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Source: Datanews

En 2014, la plupart des ordinateurs professionnels délaisseront Windows XP, mais nombre d'entre eux postposeront cette migration jusqu'au tout dernier moment, et quelques-uns ne la feront même pas.

Les informaticiens continuent à s'accrocher à Windows XP

En 2014, la plupart des ordinateurs professionnels délaisseront Windows XP, mais nombre d'entre eux postposeront cette migration jusqu'au tout dernier moment, et quelques-uns ne la feront même pas. Plus de dix ans près le lancement et alors que Microsoft interrompra son support dans moins de quatre mois, 76 pour cent des entreprises font encore et toujours confiance à Windows XP. Parmi celles-ci, 97 pour cent des ordinateurs de bureau et 68 pour cent des ordinateurs portables tournent encore sous l'ancien système d'exploitation.

La plupart des départements IT savent aujourd'hui pertinemment bien qu'il est grand temps de mettre à niveau. Parmi ceux qui ne mettent à niveau que leur software, 68 pour cent déclarent que la migration a déjà débuté. Et parmi ceux qui mettent à niveau leur hardware, 59 pour cent y sont occupés. Mais il n'empêche qu'un nombre substantiel d'entreprises ne suit pas le mouvement. Treize pour cent des mises à niveau du software ne se feront que début 2014, contre 18 pour cent pour les mises à niveau du hardware.

Certaines ne sont cependant pas impressionnées par la date-butoir du 8 avril 2014. C'est ainsi que cinq pour cent d'entre elles indiquent qu'elles n'adapteront leur software qu'après l'interruption de XP. Parmi les entreprises qui envisagent une mise à niveau du hardware, l'on en est à sept pour cent. Respectivement huit et onze pour cent déclarent même n'avoir aucune date en tête.

Ces chiffres émanent d'un sondage réalisé auprès de 1.500 informaticiens en Amérique du Nord et en Europe par Spiceworks, un réseau social pour professionnels IT.

Windows 7 face à Windows 8Ce qui est étonnant, c'est que la moitié des professionnels IT envisage de migrer vers Windows 7. Seuls neuf pour cent souhaitent mettre à niveau vers Windows 8 ou 8.1. Dans les entreprises, où le matériel sera aussi remplacé, l'on en est à quatorze pour cent.

Mais même si la migration vers une version plus récente de Windows est effectuée, il y a de fortes chances pour que des systèmes XP demeurent encore dans les réseaux. Quelque 36 pour cent des participants au sondage admettent en effet que certains ordinateurs ne changeront pas de système d'exploitation.

Image: (c) Spiceworks

En savoir plus sur:

Nos partenaires