Les fournisseurs égyptiens vont indemniser leurs clients

14/02/11 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

Source: Datanews

Pendant le soulèvement populaire en Egypte, le pays a dû se passer des connexions internet et téléphoniques pendant quelques jours.

Les fournisseurs égyptiens vont indemniser leurs clients

Pendant le soulèvement populaire en Egypte, le pays a dû se passer des connexions internet et téléphoniques pendant quelques jours. Plusieurs fournisseurs égyptiens souhaitent à présent indemniser leurs clients pour les dommages qu'ils ont subis, indique l'agence de presse Reuters.

Entre le 28 janvier et le 2 février, personne en Egypte n'avait encore accès à internet. Tous les opérateurs avaient été contraints par les autorités de bloquer leurs services, afin de tenter de casser la vague de protestation à l'encontre du régime du président Hosni Moubarak.

Les fournisseurs Vodafone, Etisalat, TE Data et LinkDotNet affirment à présent que leurs clients ne devront rien payer pendant un demi-mois en guise de compensation. Ce faisant, ils tentent non seulement d'indemniser leurs clients pour les éventuels dommages subis, mais aussi de redorer leur propre image. Celle-ci s'était en effet fortement ternie, lorsqu'il est apparu que les opérateurs avaient obéi au gouvernement en paralysant leurs services.

Selon les chiffres publiés par l'OESO, le blocage d'internet en Egypte a coûté 18 millions de dollars par jour, soit quelque 90 millions de dollars en tout. Il est possible que l'impact à long terme soit même encore plus lourd, parce que l'Egypte a ainsi aussi déconnecté des entreprises high-tech tant locales qu'internationales. Toujours selon l'OESO, il sera plus difficile à l'Egypte d'attirer à l'avenir des entreprises étrangères et de leur garantir la fiabilité des réseaux existants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires