Les fournisseurs de services européens jouent la carte de l'offshore

17/05/06 à 00:00 - Mise à jour à 16/05/06 à 23:59

Source: Datanews

Selon IDC, des entreprises s'établissent en Inde, en Europe de l'Est et en Amérique du Sud.

Les fournisseurs de services européens sont en train d'étendre leurs capacités 'offshore' d'acteurs importants et moyens en s'établissant eux-mêmes dans des endroits comme l'Inde, l'Europe de l'Est et l'Amérique du Sud.Selon une nouvelle étude réalisée par IDC, cette tendance est alimentée par le besoin de concurrencer plus efficacement les fournisseurs de services globaux et basés 'offshore', tels que Tata Consultancy Services, Wipro, IBM et Accenture.Le rapport indique que les fournisseurs de services européens ont toujours une part moindre dans l'externalisation 'offshore' de leur main d'oeuvre que leurs concurrents américains et asiatiques, mais que la situation évolue.Bien que certains clients se méfient encore de l'offshoring, les fournisseurs de services ont opté pour une approche stratégique et accroissent leur présence à l'étranger pour pouvoir mieux affronter leurs conccurents."La communauté 'business' européenne fait partie de l'économie globale, et il serait insensé qu'elle n'attende pas de ses propres fournisseurs qu'ils soient globaux. Le secteur financier, la fabrication et les services publics indiquent la voie à suivre", explique Mette Ahorlu, senior analyst auprès du European Services Group d'IDC."Les fournisseurs de services européens ont rapidement découvert leur voie, et nous croyons que leur faculté de combiner leur propre approche des marchés et clients européens locaux à un modèle de fourniture global leur offrira un avantage concurrentiel."

Nos partenaires