Les fonctionnaires flamands doivent tweeter en néerlandais

26/04/13 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Source: Datanews

Quiconque travaille pour le gouvernement flamand, doit tweeter en néerlandais. Si tel n'est pas le cas, des sanctions disciplinaires seront prises.

Les fonctionnaires flamands doivent tweeter en néerlandais

Les fonctionnaires flamands qui tweetent dans le cadre de leur travail, sont tenus de le faire en néerlandais. S'ils ne le font pas, ils encourent des sanctions disciplinaires sous forme d'un blâme, voire d'un licenciement. Voilà ce que déclare Thomas Leys du Steupunt Taalwetwijzer dans la revue des fonctionnaires.

Poster des messages sur Twitter dans une autre langue que le néerlandais n'est permis que si le public visé parle une autre langue ou s'il convient de communiquer dans un contexte international. 'Tweeter dans une autre langue est par exemple possible, si vous fournissez des informations sur l'intégration ou sur des catastrophes.'

Il en va de même pour les retweets: 'Si vous retweetez des messages dans une autre langue, vous collaborez à la diffusion d'informations qui n'ont pas été rédigées conformément à la législation linguistique. Celui/celle qui a envoyé le message initial, bénéficie peut-être de la liberté de la langue, mais le fonctionnaire public qui cite le message, doit, lui, respecter la législation linguistique.'

Nos partenaires