Les Flamands privilégient la formation en langues et les Wallons celle de l'IT

29/01/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

La Flandre et la Wallonie ont d'autres priorités sur le plan des formations professionnelles. En Flandre, ce sont les cours de langues qui sont privilégiés, alors qu'en Wallonie, c'est l'informatique qui tient le haut du pavé. Voilà ce qui ressort des chiffres des banques de données Formbase et Traininginfo de Management Information.

La Flandre et la Wallonie ont d'autres priorités sur le plan des formations professionnelles. En Flandre, ce sont les cours de langues qui sont privilégiés, alors qu'en Wallonie, c'est l'informatique qui tient le haut du pavé. Voilà ce qui ressort des chiffres des banques de données Formbase et Traininginfo de Management Information.

Au niveau des formations, ce sont les langues qui viennent en tête en Flandre, surtout le français, suivi de l'espagnol, de l'anglais et du chinois. En outre, il y a aussi une forte demande de formations en management et en communication. En Wallonie, par contre, on accorde la priorité à l'informatique, où l'on retrouve tant des applications pour les utilisateurs finaux (Excel en tête) que des formations spécialisées en IT et internet. A Bruxelles, l'attention se porte surtout sur le management et la communication.

Si l'on considère la demande globale de formations en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles, la classement des priorités est dominé par le management (23 pour cent) et la communication (21 pour cent), suivis par l'informatique (17 pour cent), puis par les langues (9 pour cent), l'organisation (8 pour cent), le marketing et la vente (7 pour cent), les finances (6 pour cent), les sciences et les techniques (5 pour cent) et la sécurité (4 pour cent).

Les participants aux formations sont surtout des cadres moyens (42 pour cent), mais les employés (36 pour cent) veulent aussi se recycler. Il y a nettement moins d'intérêt de la part de la direction (12 pour cent) et des ouvriers (10 pour cent).

De ces chiffres, il apparaît enfin que les entreprises recherchent toujours plus souvent des formations au sein de leur propre entreprise. C'est ainsi que le nombre de recherches de cours sur mesure a crû de 20 pour cent en 2006 à 23 pour cent en 2007.

Source: Belga

Nos partenaires