Les filles ont enfin trouvé la voie de l'informatique (de gestion)!

23/10/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

L'article de Stefan Grommen "Des chiffres provisoires indiquent une croissance des étudiants ICT" paru le 21 août 2009 confirme l'intérêt croissant des jeunes pour l'informatique. Et le communiqué de presse d'Agoria "Le nombre d'étudiants ICT débutants dans l'enseignement supérieur reste stable" du 2 octobre 2009 arrive plus ou moins à la même conclusion.

L'article de Stefan Grommen "Des chiffres provisoires indiquent une croissance des étudiants ICT" paru le 21 août 2009 confirme l'intérêt croissant des jeunes pour l'informatique. Et le communiqué de presse d'Agoria "Le nombre d'étudiants ICT débutants dans l'enseignement supérieur reste stable" du 2 octobre 2009 arrive plus ou moins à la même conclusion.

Cette tendance positive est également observée à l'université d'Anvers. L'orientation "Bachelier Informatique" (faculté des sciences) connaît une hausse de 10% environ par rapport à l'an dernier. Les excellents chiffres d'inscription de l'orientation "Ingénieur commercial en informatique de gestion" (faculté TEW) de 2008 (53 étudiants débutants) sont aussi pleinement confirmés en 2009. Ce qui est étonnant, c'est le succès croissant de ce programme parmi les étudiantes. L'an dernier déjà, l'on notait 17 filles sur un total de 53 étudiants débutants, soit quelque 30%, un fait unique dans les études informatiques en Flandre! La même proportion est de nouveau atteinte cette année.

C'est surtout l'information claire sur l'orientation "Bachelier ingénieur commercial en informatique de gestion" qui semble contribuer à améliorer l'image de ce programme d'études chez les étudiantes. En positionnant cette formation comme une préparation à celle de "business analist", "business architect", "ICT-auditor", "ICT-consultant",..., nombre de jeunes prennent conscience que c'est là un préliminaire idéal à leur future carrière. Cela ne signifie pas que l'indispensable technicité est rejetée du programme. L'accent est cependant mis sur le fait que les "ICT-nerds" ne sont pas à leur place dans cette orientation. Les étudiants qui terminent, doivent sans problème pouvoir réfléchir, analyser et surtout communiquer correctement et précisément avec leurs collègues des autres départements. Ce faisant, les jeunes comprennent très vite l'importance de cours comme l'économie, la comptabilité, la gestion financière, l'organisationnel, l'anglais, le français,... Et le bagage technique leur est inculqué par des cours comme les réseaux IT, la programmation, les banques de données, la conception système, SOA, BPM,... Les cours d'informatique orientés management tels que l'ICT Governance, l'ICT Audit et la gestion de la sécurité constituent certainement eux aussi un excellent complément.

Ce profilage des études suscite donc l'intérêt des étudiantes. Combien d'études ne démontrent-elles pas en effet que la capacité analytique et résolutive des femmes dépasse largement celles des hommes? Et pour ce qui des compétences communicatives, elles ne doivent sûrement pas s'incliner devant leurs collègues masculins.

L'évaluation du programme "Ingénieur commercial en informatique de gestion" (bachelier et master) par les étudiants anversois est dès lors aussi extrêmement positive. L'initiative des étudiants de créer une association propre, l'IMBIT (www.imbit.org), au sein de la formation "Ingénieur commercial en informatique de gestion" démontre bien leur enthousiasme pour leur orientation. Et il n'est peut-être pas étonnant que cette association soit dirigée actuellement par... une étudiante! Il ne s'agit en effet pas d'un club d'étudiants "traditionnel" organisant sorties et soirées, mais d'un club 2.0 qui recherche des contacts avec diverses entreprises et institutions pour avoir encore une meilleure approche de l'informatique dans la pratique par le biais d'entretiens, d'analyses de cas et de journées d'études.

En outre, l'enthousiasme des étudiants constitue un important support pour les journées d'information. Leur approche objective et enthousiaste de la formation du point de vue des candidats étudiants est un élément important pour positionner la formation de manière exacte et correcte. Ici aussi, la présence des étudiantes joue un rôle significatif dans l'accentuation de la combinaison requise des compétences en management et en informatique. Il en résulte que le profil correct de l'orientation est communiqué aux candidats étudiants.

Une bonne communication est donc une fois encore incontournable! Lentement mais sûrement, nous parvenons à profiler l'orientation "Ingénieur commercial en informatique de gestion" comme une excellente préparation à la fonction de "business analist" ou de "business architect". Selon la plus récente étude d'Agoria, ce sont en effet encore et toujours les profils les plus recherchés par les entreprises belges...

Carlos De BackerCarlos De Backer est professeur au département Informatique de gestion de l'Université d'Anvers. En tant que secrétaire du SAI, il est impliqué dans l'organisation de formations ICT de haut niveau. Il est également président du jury du concours ICT Manager of the Year de Data News.

Nos partenaires