Les fêtes offrent un répit à une téléphonie mobile saturée

30/12/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

En pleine décroissance depuis le début de l'année, le segment de la téléphonie mobile est parvenu a redresser ses ventes à l'occasion des fêtes, indique L'Echo.

En pleine décroissance depuis le début de l'année, le segment de la téléphonie mobile est parvenu a redresser ses ventes à l'occasion des fêtes, indique L'Echo.

Les volumes de vente connaissent en effet, grosso modo, une hausse de 20% en décembre comparé à l'an dernier.

La Fnac, qui donne le pouls pour les grandes enseignes, explique avoir connu une amélioration de ses ventes de 20% depuis la mi-novembre comparé à l'an dernier. Côté distributeurs spécialisés, The Phone House s'en sort encore mieux avec 40% d'appareils écoulés en plus. Les opérateurs mobilesProximus et Base indiquent eux une hausse des ventes de matériel mobile de10 et 30% dans leurs magasins respectifs.

"S'il y a nettement plus de gsm dans la hotte du père Noël, c'est grâce à l'avènement de la technologie tactile", indique la directrice marketing chez The Phone House. "Nos résultats sont d'ailleurs largement soutenus par l'exclusivité obtenue sur l'un ou l'autre appareil d'entrée de gamme", poursuit-elle.

Un phénomène qui est synonyme de double satisfaction "puisque vendre autant de smartphones redresse le prix moyen des appareils vendus, en chute libre jusqu'ici", affirme le responsable des produits mobiles pour la Fnac. La chaîne de distribution a vendu en six semaines l'équivalent de 3.000 gsm haut de gamme estimés à plus de 6.000 euros.

Un résultat à mettre en contraste avec le recul des ventes du secteur de la téléphonie mobile au second semestre en Belgique (-8,2%), le marché connaissant une saturation en terme de pénétration. Pour les spécialistesdu marché, seul un renouvellement du parc gsm serait d'ailleurs synonymed'un retour à des marges acceptables.

Nos partenaires