'Les fervents utilisateurs des médias sociaux ont des côtés psychopathiques'

19/06/13 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Datanews

Quiconque surfe beaucoup sur Facebook ou Twitter, ment davantage, est plus asocial et égocentrique et affiche un comportement inquiétant - quatre tendances spécifiques aux psychopathes. Voilà ce qu'indique l'entreprise internet britannique WhoIsHostingThis dans un infographique basé sur des recherches.

'Les fervents utilisateurs des médias sociaux ont des côtés psychopathiques'

Dans cet infographique, l'entreprise internet WhoIsHostingThis lie notre comportement sur les médias sociaux à quatre traits caractéristiques des psychopathes.

L'utilisation intensive des médias sociaux peut générer la malhonnêteté, selon WhoIsHostingThis. L'entreprise cite une enquête, d'où il apparaît que "25 pour cent des utilisateurs de Facebook y ont faussé au moins une fois des données personnelles, et que 20 autres pour cent ne sont pas toujours honnêtes quant à leurs activités de vacances ou emplois."

Les médias sociaux nous rendent aussi plus asociaux, affirme encore l'entreprise. "Quasiment deux personnes sur cinq nouent davantage de contacts sociaux via internet que dans la vie réelle, alors que 51 pour cent contrôlent leurs réseaux même pendant les repas, et que 24 autres pour cent passent à côté de moments importants dans la vie réelle du fait qu'ils se rendent sur Tweeter ou sur Facebook."

Nous devenons plus égocentriques à cause des réseaux sociaux. "Dans la vie réelle, nous consacrons 30 à 40 pour cent de nos conversations à des choses subjectives qui nous sont propres, contre 80 pour cent sur les médias sociaux."

Enfin, nous n'arrivons pas toujours à contrôler notre comportement virtuel. "42 pour cent des jeunes ont déjà été les victimes de cyber-harcèlements, alors que 25 pour cent ont déjà eu des problèmes relationnels suite à leur comportement en ligne."

En savoir plus sur:

Nos partenaires