Les fabricants de 'wearables' Jawbone et Fitbit vont se battre jusqu'au bout

09/02/17 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Datanews

Une enquête est menée chez Fitbit à propos d'un vol de secrets industriels. C'est du moins l'avis de son concurrent Jawbone, comme on peut le lire dans les documents judiciaires. Les deux entreprises continuent de coexister, alors que le navire des 'wearables' est train de couler très rapidement.

Les fabricants de 'wearables' Jawbone et Fitbit vont se battre jusqu'au bout

© Jawbone

Fitbit est connue pour ses bracelets fitness, alors que Jawbone l'est peut-être aussi pour les mêmes raisons. L'année dernière déjà, cette dernière avait arrêté sa série UP, après avoir fait l'objet de très nombreuses critiques pour mauvais fonctionnement de ses produits. Le ressentiment éprouvé à l'encontre de son rival numéro un Fitbit reste cependant bien présent.

Les entreprises concurrentes s'intentent mutuellement des procès depuis le milieu de l'année 2015 déjà. Ces affaires portent généralement sur le vol présumé de secrets industriels, dont des plans de produits, résultats de recherche, informations financières, voire des entretiens avec des vendeurs. A présent, Jawbone suggère dans de nouveaux documents judiciaires que Fitbit fait l'objet d'une enquête parce qu'elle est suspectée de vol de secrets industriels. L'enquête serait en cours depuis cinq mois déjà. Selon Fitbit, il s'agit là d'accusations qui ont été examinées et rejetées en octobre de l'an dernier. A l'entendre, les secrets industriels dont il est question, ont été découverts par inadvertance sur un système 'cloud'. Fitbit en aurait averti immédiatement Jawbone.

Marché en recul

Même si les deux entreprisses doivent chercher une réponse à la diminution de leurs ventes et à la possibilité qu'il s'agisse purement et simplement d'une vogue fitness, le fait est que leur budget en avocats, lui, ne se réduit pas.

Jawbone a aujourd'hui abandonné non seulement ses bracelets fitness, mais aussi d'autres produits à la consommation (dont ses haut-parleurs). L'entreprise recherche des fonds pour se transformer en un fournisseur B2B d'applis de santé. Elle s'abstient de tout commentaire à propos de sa situation financière, mais selon le site technologique TechCrunch, elle aurait récolté ces dernières années 951 millions de dollars auprès d'importants investisseurs, mais cet argent serait à présent déjà quasiment dépensé sans contrepartie notable. Jawbone n'est pas encore parvenue à franchir le seuil de rentabilité.

Fitbit pâtit elle aussi depuis quelque temps d'une régression de ses ventes de 'wearables'. Le mois dernier encore, elle a été forcée de licencier six pour cent de son personnel après un quatrième trimestre 2016 décevant. L'entreprise continue cependant d'investir et a racheté entre autres son concurrent Pebble, afin de lancer ses propres montres intelligentes sur le marché. Selon des rumeurs qui circulent, elle aurait aussi tenté de mettre la main sur Jawbone, mais les négociations n'auraient pas abouti.

En savoir plus sur:

Nos partenaires