Les Européens achètent moins de smartphones

20/04/18 à 13:45 - Mise à jour à 13:43

Source: Datanews

Le nombre de smartphones vendus est en léger recul. Par contre, les ventes de ce qu'on appelle les 'feature phones', repartent à la hausse, surtout en Afrique.

Les Européens achètent moins de smartphones

© Getty Images/iStockphoto

En 2017 dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), 361 millions de smartphones en tout ont été vendus, ce qui représente une baisse par rapport aux 374 millions de 2016. Au niveau financier, le montant atteint est passé de 101 à 96 milliards d'euros.

Par contre, les 'feature phones', ces simples téléphones aux applis internet limitées, ont vu leurs ventes croître de 8,7 pour cent à 206 millions d'unités, selon l'analyste de marché IDC.

"Les consommateurs consacrent certes plus d'argent à leur téléphone, mais ils en achètent moins souvent. Ce principe s'applique à l'Europe tant occidentale que centrale", déclare Simon Baker, program director for mobile phone research chez IDC.

Apple (encore) plus grand

IDC ne donne pas beaucoup de chiffres précis sur ce marché, mais il fait néanmoins comprendre qu'Apple poursuit sa domination. C'est ainsi que l'entreprise a écoulé l'année dernière 57 millions d'iPhone dans la zone EMEA, ce qui représente 37,5 pour cent du chiffre d'affaires total tiré des téléphones mobiles. En 2016, Apple en était encore à 34,8 pour cent et à 54,8 millions d'appareils vendus.

Dans le segment de marché Android, c'est Samsung qui mène la danse. Quelque quarante pour cent ('deux sur cinq', selon IDC) des appareils vendus proviennent de la marque sud-coréenne. Huawei se distingue certes, mais pas encore suffisamment avec ses 13,4 pour cent de part de marché. Pour ce qui est de Nokia, qui a effectué en 2017 son retour sur le marché des smartphones, IDC ne cite aucun chiffre concret. Mais l'analyste fait quand même observer que la moitié des appareils de cette marque ont été vendus dans la zone EMEA.

Le succès retrouvé du 'feature phone'

En général, IDC constate que le recul sur le marché des smartphones touche non seulement les marchés dits développés, mais aussi à présent les marchés émergents. En outre, même ce qu'on appelle les smartphones d'entrée de gamme - les plus économiques - ne progressent plus.

Par contre, les 'feature phones' se vendent mieux, surtout en Afrique, alors qu'en Europe, ils continuent de régresser, mais moins rapidement qu'au cours des années précédentes.

Nos partenaires