Les étudiants américains boudent encore largement les 'e-readers'

29/10/10 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: Datanews

Une enquête récente tend à démontrer que les étudiants américains de 18 à 24 ans continuent de privilégier le livre- et le manuel- papier par rapport aux e-books et e-readers.

Les étudiants américains boudent encore largement les 'e-readers'

Une enquête récente tend à démontrer que les étudiants américains de 18 à 24 ans continuent de privilégier le livre- et le manuel- papier par rapport aux e-books et e-readers.

L'engouement récent pour les e-books et e-readers (liseurs) a incité OnCampus Research, une division de la National Association of College Stores, à effectuer, début octobre, une enquête auprès d'une tranche de population théoriquement plus encline que d'autres à se jeter avec convoitise sur ces nouveaux outils de consommation d'ouvrages en tous genres. Objectif de l'enquête: déterminer si l'arrivée de l'iPad, notamment, avait déjà changé les habitudes. Réponse: pas vraiment.

L'enquête a été envoyée à quelque 14.000 étudiants, répartis dans 1.100 campus américains. 627 questionnaires ont été remplis. Un échantillon quelque peu réduit mais d'où l'auteur de l'enquête dégage les résultats suivants:

- 13% des étudiants ont acheté un livre électronique au cours des 3 derniers mois (56% de ces achats ont été faits pour des raisons ayant trait aux études)

- 92% ne possèdent pas d'e-reader et 59% d'entre eux disent ne pas avoir l'intention d'en acquérir un à court terme.

Autre constat intéressant: les étudiants qui ont acheté un e-book préfèrent généralement le lire sur un ordinateur classique. 77% lisent en effet leurs livres électroniques sur un portable ou un netbook. Les smartphones (iPhone, Blackberry...) ne sont utilisés que dans 19% des cas, à égalité avec des e-readers du genre Kindle, mais près de deux fois moins que le bon vieux desktop. Les PC-tablettes du genre iPad sont encore très minoritaires, avec 4% des réponses. (Le total des pourcentages dépasse largement les 100%, les étudiants utilisant évidemment plusieurs équipements).

Pour 74% des étudiants ayant participé à l'enquête, les manuels papier demeurent leur premier choix. Un score qui, selon OnCampus Research, est identique aux chiffres obtenus un an plus tôt lorsque cette même question (manuels papier ou électroniques) avait été posée.

Du côté des partisans des e-readers en classe (26% des réponses), 87% évoquent l'avantage du poids (moins de bouquins dans le sac à dos), 78% apprécient d'avoir tous leurs manuels disponibles en un seul endroit et constamment sous la main. Le gain de coût réunit 63% des suffrages et l'attractivité technologique 42%.

En savoir plus sur:

Nos partenaires