Les Etats-Unis perdent le contrôle d'internet

01/10/09 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

L'Icann, l'instance de gestion mondiale du système des noms de domaine pour internet, ne dépendra désormais plus uniquement du ministère américain du commerce. L'organisme devra rendre des comptes au monde entier.

L'Icann, l'instance de gestion mondiale du système des noms de domaine pour internet, ne dépendra désormais plus uniquement du ministère américain du commerce. L'organisme devra rendre des comptes au monde entier.

L'Icann a été fondé en 1998 aux Etats-Unis (Californie) en tant qu'organisme non marchand, dans le cadre d'un accord conclu avec le ministère américain du commerce. Il n'était donc contrôlé que par les Etats-Unis. C'en est terminé depuis hier.

Le gouvernement des Etats-Unis et l'Icann vont à présent signer une 'confirmation d'engagements' stipulant que désormais, l'Icann est un organisme mondial. L'Icann devra désormais rendre des comptes à tous les gouvernements du monde. Cela se fera via des panels d'évaluation externes qui vérifieront (probablement tous les 3 ans) si l'Icann satisfait à ses obligations d'organisme. Les Etats-Unis ne représenteront dorénavant plus qu'une des nombreuses voix d'évaluation.

Viviane Reding, commissaire européenne en charge de la société de l'information et des médias, a déjà réagi positivement à la décision. Dans le passé, elle avait insisté plusieurs fois déjà pour que les Etats-Unis abandonnent leur contrôle exclusif sur l'Icann. Le président Obama l'a entendue. Reding apprécie la fait que le contrôle sur internet soit adapté à "la réalité du 21ème siècle et à la mondialisation". Et d'ajouter: "Les internautes du monde entier peuvent désormais être sûrs que les décisions de l'ICANN en matière de noms et d'adresses de domaine seront plus indépendantes et que l'organisme aura un devoir de responsabilité qui tiendra compte des intérêts de toutes les parties."

Nos partenaires