Les Etats-Unis mettent la pression sur AT&T en vue d'exclure Huawei

16/01/18 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Datanews

Le législateur américain met actuellement la pression sur l'opérateur AT&T pour qu'il interrompe ses liens commerciaux avec l'entreprise chinoise Huawei. Et la tentative effectuée par China Mobile pour faire des affaires aux Etats-Unis, est elle aussi remise en question.

Les Etats-Unis mettent la pression sur AT&T en vue d'exclure Huawei

© REUTERS

Voilà ce qu'annonce l'agence de presse Reuters sur base de sources anonymes au sein du congrès américain. AT&T est le deuxième plus grand opérateur du pays. Plus tôt ce mois-ci, l'entreprise avait déjà dû arrêter de proposer des téléphones d'Huawei sous la pression des autorités. Mais cette fois, il s'agit de l'ensemble des liens commerciaux.

Ces liens couvrent de l'équipement réseautique, mais aussi la collaboration que les deux firmes ont conclue à propos de tests et de l'élaboration de normes 5G. Le genre de collaboration qu'Huawei a aussi dans notre pays, en l'occurrence avec Proximus.

Le choix des Etats-Unis d'exclure la Chine et les entreprises chinoises remonte certes à la présidence d'Obama, mais est appliqué à présent de manière rigoureuse par l'actuel président Trump. Il n'y a du reste pas qu'Huawei qui en ressent les effets. C'est ainsi que China Mobile tente depuis 2011 déjà - sans succès - d'obtenir une licence en vue proposer des services télécoms aux Etats-Unis.

Selon les sources de Reuters, une recommandation circulerait également, selon laquelle les entreprises américaines qui font des affaires avec Huawei ou la Chine, se trouveraient dans une position moins favorable vis-à-vis des autorités américaines. Hier, nous évoquions aussi une proposition de loi américaine dans le but d'interdire que des institutions publiques américaines collaborent encore avec Huawei ou ZTE.

Nos partenaires