Les Etats-Unis enquêtent sur des pratiques de corruption de la part d'Uber

30/08/17 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Datanews

La Justice américaine a entamé une enquête approfondie ciblant Uber. Le service de taxi pourrait s'être rendu coupable de pratiques de corruption à l'étranger.

Les Etats-Unis enquêtent sur des pratiques de corruption de la part d'Uber

© REUTERS

Chez Uber, on confirme qu'une 'preliminary investigation' est en cours, confirmant ainsi une information préalable du Wall Street Journal. Concrètement, la loi en matière de corruption aurait été enfreinte, spécifiquement à l'étranger.

Selon l'agence Reuters, on ne sait pas clairement s'il est question de pratiques de corruption dans un ou plusieurs pays. Mais l'agence de presse se réfère à une affaire datant de 2014, où une Indienne avait été violée par un chauffeur d'Uber, avant que l'entreprise n'entre en possession de son dossier médical. Uber même a entre-temps déjà fait appel à un bureau d'avocats pour examiner le trajet suivi par ces données.

Cette affaire représente l'une des nombreuses plaintes à l'encontre d'Uber: cela va de la fraude à la corruption et au recours à l'intimidation sexuelle régulière sur le lieu de travail. Ces derniers mois, tout cela a suscité de sévères critiques à l'égard du désormais ex-CEO Travis Kalanick, qui dérapa lui-même aussi, lorsqu'un chauffeur d'Uber l'apostropha à propos du faible salaire qu'il percevait. Depuis cette semaine, l'entreprise dispose d'un nouveau CEO en la personne de Dara Khosrowshahi. L'ex-directeur d'Expedia sera chargé à l'avenir de passer en revue tout ce qui a cloché ces dernières années au sein du service de taxi controversé.

Nos partenaires