Les Etats-Unis, ce n'est pas HP...

22/09/08 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

L'ex-CEO de HP et moulin à paroles professionnel, Carly Fiorina, a de nouveau fait parler d'elle au beau milieu de la campagne présidentielle américaine oh combien agitée, indique News.com.

L'ex-CEO de HP et moulin à paroles professionnel, Carly Fiorina, a de nouveau fait parler d'elle au beau milieu de la campagne présidentielle américaine oh combien agitée, indique News.com.

Fiorina est actuellement la conseillère économique de John McCain. Lorsqu'un présentateur de radio lui a demandé si elle pensait que Sarah Palin avait l'expérience et le savoir-faire "pour diriger une grande société comme Hewlett Packard", Fiorina répondit sur un ton pince-sans-rire: "Non, je ne le pense pas. Mais vous savez quoi? Elle n'a pas non plus posé sa candidature pour ce faire."

Ainsi, Palin souhaite être vice-présidente d'une grande puissance internationale, mais ne pourrait pas diriger une grosse société? Lorsqu'un reporter de la TV soumit ces propos à Fiorina, elle répondit également sans avoir l'air d'y toucher: "Je ne pense pas non plus que John McCain puisse diriger une grande entreprise. Pas plus que Barack Obama d'ailleurs, ni que Joe Biden. Par ailleurs, diriger une grande entreprise, ce n'est pas être président ou vice-président des Etats-Unis. Il est erroné de suggérer qu'un pays soit comparable à une entreprise."

Ce à quoi le site d'actualité conclut par une boutade assassine: "Et elle sait de quoi elle cause. N'a-t-elle pas été renvoyée comme dirigeante de cette entreprise?"

Nos partenaires