Les entreprises peuvent solliciter un domaine .xxx

07/09/11 à 13:21 - Mise à jour à 13:21

Source: Datanews

La période dite de 'sunrise' sert avant tout à décourager les cyber-squatters.

Les entreprises peuvent solliciter un domaine .xxx

Les propriétaires de marques enregistrées et les exploitants de sites web peuvent dès aujourd'hui revendiquer un domaine .xxx. La période dite de 'sunrise', qui court jusqu'au 28 octobre, sert avant tout à décourager les cyber-squatters. ICM Registry, l'entreprise qui gère .xxx, demande quelque 200 dollars par domaine aux propriétaires de marques. Pour ce montant, AB Inbev peut faire enregistrer www.ABInbev.xxx et éviter ainsi tout abus. La grande différence avec les autres domaines de top level (TLD), c'est qu'il s'agit d'un montant unique qu'il ne faut donc pas débourser chaque année.

"Ce n'est pas qu'il y aurait de la concurrence pour abinbev.xxx", suggère Stuart Lawley, directeur d'ICM et instigateur de .xxx, "mais je peux m'imaginer qu'il existe de nombreuses entreprises qui veulent exclure le fait que leur nom puisse être associé à un domaine.xxx."

La première période de 'sunrise', qui durera 50 jours, sera suivie par une période de 17 jours au cours de laquelle les domaines .xxx ne seront proposés qu'à l'industrie pornographique. A partir du 6 décembre, la porte sera ouverte et quasiment tout un chacun pourra solliciter un domaine .xxx.

ICM Registry a entre-temps déjà bloqué un peu moins de 20.000 domaines .xxx pour des noms de personnes politiques et de personnalités réputées. Les cyber-squatters ne peuvent par exemple pas réclamer www.beyonce.xxx, tout comme www.davidcameron.xxx leur est interdit.

En savoir plus sur:

Nos partenaires