Les entreprises dépensent plus dans la sécurité

22/08/14 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Datanews

Cette année, les entreprises dépenseront quasiment huit pour cent de plus dans la sécurité IT au niveau mondial. Et dans les années à venir, elles se focaliseront davantage sur le nuage et la protection des données.

Les entreprises dépensent plus dans la sécurité

Cette année, les entreprises dépenseront quasiment huit pour cent de plus dans la sécurité IT au niveau mondial. Et dans les années à venir, elles se focaliseront davantage sur le nuage et la protection des données.
Voilà ce que prévoit le cabinet d'analystes Gartner. L'oracle technologique table pour cette année sur une hausse de 7,9 pour cent des dépenses à 71,1 milliards de dollars. L'an prochain aussi, les fournisseurs de solutions de sécurité pourront dormir sur leurs deux oreilles car les dépenses en la matière devraient encore croître de 8,2 pour cent. Cela est surtout dû au fait que les entreprises prennent de plus en plus conscience des risques, surtout avec l'arrivée des technologies du nuage, du mobile et des médias sociaux. Il en résulte qu'elles ne considèrent plus la protection uniquement comme un poste de coûts ou comme une fonction purement IT.

Mais cet argent ne sera pas nécessairement consacré aux mêmes moyens qu'aujourd'hui. D'ici 2015, dix pour cent de l'Enterprise IT passeront par le nuage. D'ici la fin de l'année, Gartner s'attend à ce que trente pour cent de la protection des infrastructures soient fournis par une suite.

A l'horizon 2018, les entreprises consacreront une partie de leur budget sécurité à la protection des données et à des solutions spécifiques en matière de confidentialité. Cela signifie qu'elles ne se concentreront plus seulement sur des éléments tels le contrôle de la présence de malware, mais qu'elles se livreront plutôt à de la mitigation et à la mention efficiente d'incidents.

Sécurité mobile d'ici 2017 Gartner ne distingue provisoirement pas de marché pour la sécurité mobile. Les moyens actuels n'atteignent pas le grand public, et il n'y aura pas non plus de demande jusqu'en 2016, selon le cabinet d'analystes. Le réflexe consistant à équiper nos smartphones d'un antivirus, comme c'est le cas sur les PC, se fera donc encore attendre.

Gartner table cependant sur un changement de mentalité d'ici 2017. L'utilisation que nous faisons de la technologie, se déplace depuis quelques années déjà vers les appareils mobiles. Voilà pourquoi une nouvelle prise de conscience devrait suivre à terme, ce qui se traduira par davantage de produits de sécurité pour ces derniers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires