Les entreprises de jeux à la conquête du top 100 des éditeurs

28/09/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Microsoft est encore et toujours le confortable leader du top 100 des plus importants éditeurs de logiciels au monde et est suivi de loin par IBM et Oracle. Mais ce qui est remarquable, c'est que les développeurs de jeux pour ordinateur progressent nettement.

Microsoft est encore et toujours le confortable leader du top 100 des plus importants éditeurs de logiciels au monde et est suivi de loin par IBM et Oracle. Mais ce qui est remarquable, c'est que les développeurs de jeux pour ordinateur progressent nettement.

Le Software Top 100 est une initiative néerlandaise qui est entièrement [consultable en ligne]. 2008 s'est avérée une bonne année pour le secteur des logiciels. En moyenne, le chiffre d'affaires des 100 principaux éditeurs de software a en effet crû de 18 pour cent. Seules 15 entreprises de ce classement ont enregistré en 2008 un chiffre d'affaires inférieur à celui de 2007.

Microsoft est de nouveau le phénix du software avec quasiment 50 milliards de dollars de chiffre d'affaires (+ 10%). IBM occupe la deuxième place avec un chiffre d'affaires de 22 milliards de dollars, alors qu'Oracle se classe troisième avec 17,5 milliards de dollars. La première entreprise européenne est évidemment l'allemande SAP, en quatrième position, avec un chiffre d'affaires de 11,6 milliards de dollars. Du reste, 74 des 100 entreprises de ce classement sont américaines. Suivent le Japon et les plus grands pays européens.

Ce qui est étonnant, c'est la forte présence et la croissance des entreprises de jeux. Nintendo a ainsi doublé son chiffre d'affaires tiré des jeux grâce au succès de la Wii et occupe une très bonne cinquième place. Activision Blizzard, la fusion d'Activision et de Vivendi Games, se classe huitième grâce à des jeux comme Guitarhero et World of Warcraft. Elle dépasse même Electronic Arts. CA et Adobe perdent quelques places à cause précisément du succès des éditeurs de jeux.

Les logiciels de sécurité se distinguent eux aussi avec une croissance sectorielle de 41 pour cent. Symantec se classe en 7ème position du top 100 avec quelque 5,7 milliards de dollars de chiffre d'affaires en software. Kaspersky occupe la 76ème place avec une croissance de 177 pour cent. En continuant de la sorte, l'entreprise pourrait menacer des concurrents comme McAfee et Trend Micro, par ailleurs aussi en croissance assez nette.

L'entreprise à la croissance la plus forte de ce classement est Google à la 79ème place avec un chiffre d'affaires de 333 millions de dollars en provenance du software. C'est là pas moins de 455 pour cent de plus que l'année précédente.

http://www.softwaretop100.org

Nos partenaires