Les entreprises belges veulent un nuage sur mesure

19/01/16 à 13:17 - Mise à jour à 13:16

Les nuages hybride et privé sont les plus populaires en Belgique. C'est à propos du nuage public que la plupart des entreprises expriment un certain nombre de préoccupations.

Les entreprises belges veulent un nuage sur mesure

© IDG

Parmi les entreprises belges, 29 pour cent veulent un nuage hybride et 19 pour cent un nuage privé (sur site). Mais seuls 12 pour cent voient leur bonheur dans des services de nuage public. Ce sont surtout les grandes sociétés qui délaissent en général le nuage public au profit du nuage hybride.

Voici quelques-unes des conclusions tirées d'une enquête réalisée auprès de 307 organisations par Roularta Media Research et Data News à la demande de Proact.

L'une des raisons pour lesquelles le nuage public est moins apprécié, c'est parce que les entreprises belges ne veulent pas d'une approche uniforme ('one size fits all'), mais ont besoin d'un environnement davantage adapté. C'est ainsi qu'un quart des répondants cite l'intégration avec l'environnement existant comme l'explication du non-passage à un environnement hybride, alors que 22 pour cent déclarent vouloir du sur-mesure.

Si l'on se penche sur les réponses données par les managers, il ressort que 70 pour cent d'entre eux sont préoccupés par la sécurité dans le nuage public. 52 pour cent se font du souci à propos de la confidentialité. Elément étonnant: si l'on ne considère que l'IT-management, 37 pour cent se disent aussi préoccupés par une dépendance à un seul fournisseur dans le cas d'une solution publique.

Enfin, l'on apprend de l'enquête que 37 pour cent des répondants sont dès aujourd'hui actifs dans le nuage. Dix pour cent en entameront l'implémentation cette année, et dix autre pour cent l'envisagent. A contrario, 22 pour cent, surtout des entreprises plus modestes, déclarent ne pas avoir de projet dans ce sens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires