Les entreprises belges souhaitent externaliser davantage

27/03/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Plus de la moitié des entreprises de Belgique désirent intensifier l'externalisation, surtout dans le domaine des applications, de la gestion desktop et des processus métier.

Plus de la moitié des entreprises de Belgique désirent intensifier l'externalisation, surtout dans le domaine des applications, de la gestion desktop et des processus métier.

Les prestataires de services implantés en Belgique figurent d'ailleurs parmi les meilleurs en Europe. Près de neuf dirigeants sur dix recommandent leur outsourcer à des tiers. Autant de conclusions de l'étude 'Outsourcing 2009' d'Equaterra.

"La crise n'a aucun impact sur l'augmentation de l'outsourcing. Les économies de coûts et la flexibilité, mais aussi la pénurie de profils IT adéquats, constituent les motivations majeures", explique Jef Loos, directeur d'Equaterra. Seuls les services IT subissent un recul de l'externalisation en raison du report de nombreux projets. Loos estime le marché belge de l'externalisation à environ 1,7 milliard EUR. Dans près de la moitié des cas, il s'agit de contrats annuels de moins de 5 millions EUR, alors qu'un quart des sociétés interrogées concluent des contrats de plus de 100 millions EUR.

A noter que les acteurs locaux se défendent mieux que leurs concurrents. L'Inde (72%) et l'Europe de l'Est (36%) sont les régions les plus recherchées pour l'outsourcing. "La gouvernance demeure l'un des problèmes majeurs. Barry Callebaut et Solvay sont des modèles à suivre", poursuit Jef Loos qui ajoute qu'en ces temps de crise, le prix joue un rôle déterminant lors du renouvellement d'un contrat. "La fidélité diminue. Pour un prix 10% inférieur, l'entreprise change de fournisseur."

Nos partenaires