Les enchères des licences 4G rapportent 77,8 millions d'euros

29/11/11 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Source: Datanews

Quatre des cinq candidats ayant participé aux enchères se sont vu attribuer par l'IBPT une licence pour les services 4G mobiles. Il s'agit de Belgacom, KPN Group Belgium (Base), Mobistar et BUCD. En tout, les enchères ont rapporté 77,79 millions d'euros, soit un peu moins que l'objectif minimal de 80 millions d'euros. Les trois opérateurs belges existants ont chacun acquis des fréquences dans le spectre FDD, via lequel les services LTE (l'internet mobile ultrarapide) peuvent être proposés Belgacom obtient sa licence pour 20,2 millions d'euros, Mobistar pour 20 millions et KNP Group Belgium pour 15 millions. A partir de juillet de l'année prochaine, ces opérateurs pourront proposer des services LTE dans notre pays.

Les enchères des licences 4G rapportent 77,8 millions d'euros

Quatre des cinq candidats ayant participé aux enchères se sont vu attribuer par l'IBPT une licence pour les services 4G mobiles. Il s'agit de Belgacom, KPN Group Belgium (Base), Mobistar et BUCD. En tout, les enchères ont rapporté 77,79 millions d'euros, soit un peu moins que l'objectif minimal de 80 millions d'euros.

Les trois opérateurs belges existants ont chacun acquis des fréquences dans le spectre FDD, via lequel les services LTE (l'internet mobile ultrarapide) peuvent être proposés Belgacom obtient sa licence pour 20,2 millions d'euros, Mobistar pour 20 millions et KNP Group Belgium pour 15 millions. A partir de juillet de l'année prochaine, ces opérateurs pourront proposer des services LTE dans notre pays.

La quatrième licence 4G est attribuée à l'obscure BUCD: une S.P.R.L. derrière laquelle se cachent deux consultants qui travaillent pour le compte d'un acteur asiatique. Le régulateur n'a pas voulu indiquer de qui il s'agit précisément. Mais Filip Buerms - l'un des deux consultants de BUCD - ne souhaite lui non plus ne donner aucune information supplémentaire. "Jan Roex et moi ne sommes plus actionnaires de BUCD. Ce n'est donc pas à nous de communiquer pour quelle entreprise asiatique nous avons assuré les contacts avec le marché belge", déclare Buerms.

Les Chinois vont introduire wimax

En tout cas, 'BUCD' est le seul acteur qui va opérer avec le spectre TDD et a proposé 22 millions d'euros à cette fin. "Via ce spectre, des services wimax pourront être proposés", déclare Dirk Appelmans, porte-parole de l'IBPT.

Ortwin De Vliegher, porte-parole du cabinet du ministre Van Quickenborne, déclare même que dans ce spectre "c'est exclusivement du wimax qui peut être proposé. Les services LTE sont expressément exclus de cette licence". Selon le cabinet - qui se dit satisfait du montant total atteint -, il est manifeste qu'un puissant acteur se dissimule derrière BUCD.

Comme nous l'avions déjà écrit, Datang s'intéresse au marché belge. Selon nos sources, l'entreprise voudrait même construire un quartier général européen en Wallonie. Wang Jianzhou, le patron de China Mobile, avait encore déclaré en janvier lors du World Economic Forum à Davos qu'il étudierait la demande des représentants belges de faire une offre sur la licence 4G belge. Reste à savoir maintenant qui se cache exactement derrière BUCD et/ou si l'avenir nous réservera encore une surprise.

Le cinquième candidat, le canadien Craig Wireless - spécialisé en wimax - n'a par ailleurs acquis aucune fréquence 4G. L'on ne sait même pas s'il a émis ou non une offre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires