Les emplois technologiques à Bruxelles, surtout l'apanage de firmes étrangères

15/04/16 à 12:03 - Mise à jour à 12:02

Source: Datanews

Quasiment neuf emplois technologiques sur dix à Bruxelles sont proposés par des employeurs étrangers. Agoria a mené cette enquête pour insister sur le fait que l'image technologique de la ville pourrait être meilleure.

Les emplois technologiques à Bruxelles, surtout l'apanage de firmes étrangères

. © Agoria

Pas moins de 89 pour cent des emplois technologiques à Bruxelles sont l'apanage de firmes étrangères. Le principal 'fournisseur' est la France avec 38,4 pour cent, suivie par l'Allemagne (17,4 pour cent) et par le Japon (11,9 pour cent). L'on trouve ensuite et dans l'ordre les Etats-Unis, la Suisse, la Finlande, la Grande-Bretagne, la Suède, les Pays-Bas, l'Inde et le Danemark.

Ces chiffres proviennent de la fédération technologique Agoria qui les a brandis pour rendre la ville de Bruxelles encore plus attrayante pour les employeurs technologiques étrangers. "Cela représente entre autres une meilleure mobilité, du personnel suffisamment formé et une réduction des taxes communales locales", a expliqué Floriane de Kerckhove d'Agoria Bruxelles.

En tout, Bruxelles recense quelque trente mille emplois technologiques. Les entreprises rapportent ainsi au Trésor public 1,4 milliard d'euros par an. Si l'on étend ce mesurage à l'ensemble de la région bruxelloise, l'on s'aperçoit que six entreprises technologiques sur dix ont des actionnaires étrangers.

Agoria propose elle-même quelques points importants à mettre à l'ordre du jour. C'est ainsi qu'elle souhaite en finir avec les taxes communales sur les immeubles à bureaux, qui sont à Bruxelles trois fois supérieures à celles de la périphérie. Sur le plan de la mobilité, la fédération espère aussi la mise en service du réseau GEN et de la nouvelle ligne de métro, conjointement avec des investissements dans la mobilité intelligente. L'offre de formations pour les informaticiens et les techniciens pourrait également être plus large. Enfin, il convient d'élaborer une stratégie d'innovations ambitieuse avec des programmes catalyseurs en faveur des entreprises débutantes et en croissance.

En savoir plus sur:

Nos partenaires