Les éditeurs de software laissent passer des opportunités

26/03/13 à 09:21 - Mise à jour à 09:21

Source: Datanews

Selon le spécialiste de la sécurité Safenet, les éditeurs de logiciels accordent trop peu d'attention aux modèles de licence et au suivi d'utilisation de leurs produits et passent ainsi à côté de pas mal de rentrées financières.

Les éditeurs de software laissent passer des opportunités

Alors qu'avant, le piratage logiciel constituait le principal souci des éditeurs de software, il semble qu'aujourd'hui, leur plus gros problème soit un échec dans la gestion de leurs produits. Selon une étude de Safenet - une entreprise qui propose des produits de 'software monetization' - en collaboration avec la Software & Information Industry Association (SIIA), quelque 53 pour cent des répondants (au niveau mondial, 620 développeurs de software ont pris part à l'enquête) voient en effet leur chiffre d'affaires préjudicié par des systèmes de licences insuffisamment flexibles.

Ils estiment en outre ne pas pouvoir assez empêcher le vol de leur propriété intellectuelle (48 pour cent des répondants) et ne pas être capables en interne de suivre correctement la gestion des licences (et l'utilisation de leurs produits). Cela se traduit par un manque de données 'BI' et donc par une vision insuffisante des nouvelles possibilités auxquelles consacrer leurs moyens de développement.

Ils ne savent pas non plus très bien comment composer des offres de produits périodiques ou ciblées (comme des mises à jour, etc.). Par ailleurs, un sondage parmi les utilisateurs de logiciels professionnels a confirmé qu'une protection imparfaite contre les copies illégales représente un problème car quelque 60 pour cent d'entre eux reconnaissaient avoir utilisé du software 'sans licence' l'année dernière au sein de leur entreprise.

L'enquête ne s'est du reste intéressée ni à la situation sur le marché des applis (mobiles), ni au modèle 'Software as a Service' (SaaS).

En savoir plus sur:

Nos partenaires