Les écrans tactiles pas encore en vogue dans les entreprises

14/04/10 à 17:46 - Mise à jour à 17:46

Source: Datanews

Au niveau des consommateurs, surtout chez les jeunes, la moitié des PC seront équipés d'un écran tactile d'ici cinq ans. Tel ne sera pas le cas dans les entreprises...

Au niveau des consommateurs, surtout chez les jeunes, la moitié des PC seront équipés d'un écran tactile d'ici cinq ans. Tel ne sera pas le cas dans les entreprises...

Le cabinet d'analystes Gartner prévoit que plus de 50 pour cent des PC achetés d'ici 2015 par des jeunes de moins de 15 ans auront un écran tactile. Voilà qui représenterait donc un boum gigantesque pour ces écrans tactiles. En 2009, cette proportion était encore inférieure à 2 pour cent.

L'explication réside évidemment dans l'utilisation déjà largement étendue des écrans tactiles dans le monde mobile. Malgré le fait que la technologie tactile soit latente depuis des années déjà dans le monde, elle a reçu ces derniers temps un fameux coup de pouce de la part des téléphones intelligents (smartphones). Gartner l'appelle sans hésiter le 'phénomène iPhone d'Apple'. Cela explique également pourquoi les écrans tactiles vont dans un premier temps surtout envahir le secteur des consommateurs, mais bientôt donc aussi le segment des PC. L'enseignement suivra très rapidement, selon la prévision de Gartner.

Dans les entreprises, la technologie tactile s'imposera par contre très lentement, estiment les analystes de Gartner. Ils tablent sur une pénétration de quelque 10 pour cent des écrans tactiles sur les PC professionnels d'ici 2015. A cause des lourdes exigences imposées à la saisie de texte et à la frappe au clavier, ainsi qu'à l'utilisation profondément ancrée de la souris, l'utilisation tactile devrait changer les habitudes de très nombreux utilisateurs. Du point de vue technologique, nombre d'entreprises disposent en outre d'applications de longue date qui ne supportant pas la navigation tactile. Et c'est sans parler du coût.

La raison pour laquelle Gartner attend une pénétration de 10 pour cent d'ici 2015 s'explique par le phénomène des 'prosumers': des utilisateurs professionnels qui achètent leur propre technologie (de consommateur) pour une utilisation au bureau. "En fin de compte, les entreprises seront bien forcées de reconnaître l'utilisation de la technologie tactile pour leurs travailleurs de la connaissance", ajoutent les analystes.

Gartner ne s'attend pas à une révolution, mais à une évolution, comme c'est le cas pour beaucoup de technologies: "Ce qui sera différent cette fois, c'est l'acceptation très large attendue de la technologie tactile par l'enseignement. C'est ainsi que d'ici 10 à 15 ans, l'on aura toute une génération de néo-diplômés pour qui la saisie tactile sera tout à fait naturelle."

En savoir plus sur:

Nos partenaires