Les e-aptitudes sous les feux de la rampe

03/03/10 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

L'e-skills week européenne a été officiellement lancée lors du salon IT CeBIT. Cette initiative européenne entend attirer l'attention sur le besoin d'informaticiens et de compétences ICT.

L'e-skills week européenne a été officiellement lancée lors du salon IT CeBIT. Cette initiative européenne entend attirer l'attention sur le besoin d'informaticiens et de compétences ICT.

L'e-skills week, qui a démarré en fait hier, mais n'a été lancée en grande pompe qu'aujourd'hui au Cebit, a pour but d'insister sur le rôle important des e-aptitudes dans l'économie européenne. Durant l'e-skills week, de nombreux événements (conférences, séminaires, visites guidées, ...) et actions de sensibilisation seront organisés. Cette initiative est le résultat d'une collaboration entre la Commission européenne, les autorités nationales, des organisations de formation et le secteur ICT lui-même.

Actuellement, quelque 4 millions de professionnels ICT sont actifs en Europe, plus du double qu'il y a 15 ans. Pourtant, cela ne suffit pas, semble-t-il. La demande est encore et toujours plus grande que l'offre. D'ici 2015, le marché du travail européen devrait faire face à un manque de 384.000 spécialistes ICT, affirme une étude récente. "Les systèmes européens de formation et d'enseignement n'ont pu suivre l'explosion de la demande d'e-aptitudes. Voilà qui explique le manque d'informaticiens bien formés et d'utilisateurs compétents chez nous. Dans le cadre de la concurrence qu'elle mène avec les Etats-Unis, le Japon, mais aussi toujours davantage avec l'Inde et la Chine, l'Europe a pourtant besoin de plus de professionnels dotés d'e-aptitudes."

Dans notre pays, la fédération technologique Agoria participe à l'e-skills week. Agoria estime avant tout que les emplois ICT font face à un problème d'image. "Les préjugés vis-à-vis des études d'informatique ont la vie dure", argumente la fédération dans un communiqué de presse. "Un informaticien est assis 10 heures par jour devant son écran, tout seul dans son coin et se nourrit de pizza et de soda." Cette image n'est évidemment pas du tout correcte et ne correspond absolument pas avec ce que font les informaticiens aujourd'hui.

Ils travaillent sur des projets en équipe, rencontrent les clients et doivent disposer de nombreuses 'soft skills' (aptitudes à la communication, talent de négociateur, capacité de se mettre à la place des autres,...) pour pouvoir exécuter correctement leur travail." Pour mettre tout cela en exergue, à l'initiative d'Agoria, différentes entreprises ICT belges ouvrent cette semaine leurs portes aux élèves de l'enseignement secondaire et ce, dans toute le pays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires