Les données personnelles de 100 millions d'utilisateurs Facebook jetées en pâture

29/07/10 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Datanews

Les données personnelles de pas moins de 100 millions d'utilisateurs de Facebook ont été éparpillées sur le net par un expert américain de la sécurité.

Les données personnelles de 100 millions d'utilisateurs Facebook jetées en pâture

Les données personnelles de pas moins de 100 millions d'utilisateurs de Facebook ont été éparpillées sur le net par un expert américain de la sécurité.

Ron Bowles a exploité un petit fragment de code pour scanner les profils. Il a collecté toutes les données qui n'étaient pas protégées par les paramètres de confidentialité des utilisateurs.

La liste, qui fait aujourd'hui la une sur internet, contient non seulement les URL de tous les profils publics sur Facebook, mais aussi le nom et le numéro d'identification unique de la personne en question.

Bowles a fait comprendre qu'en agissant ainsi, il voulait insister sur le degré de vulnérabilité de Facebook pour les criminels sur internet. Facebook de son côté a réagi en déclarant que toutes les informations diffusées par Bowles étaient de toute façon déjà publiques et pouvaient être aisément localisées via Google ou Bing.

"No private data has been compromised", telle a été en substance la réaction officielle. Chez Privacy International, l'on tient cependant un tout autre langage: "Même s'il s'agit d'une attaque 'éthiquement fondée', nous avons souvent déjà prévenu Facebook que de telles choses peuvent arriver. L'entreprise aurait dû s'y préparer."

Simon Davies de Privacy International pointe un doigt accusateur vers les paramètres de confidentialité sur le réseau de socialisation: "Pour beaucoup de gens, ces paramètres sont trop compliqués, ce qui explique ce résultat. Facebook doit revoir dans l'urgence ses paramètres par défaut, qui mettent pas mal d'informations dans le domaine public."

Nos partenaires