Les données confidentielles d'employés de Toyota sur la place publique

13/12/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Toyota Motor Europe établie à Bruxelles a égaré un CD contenant des données confidentielles de 2.000 personnes. Il s'agit entre autres d'informations salariales, de l'adresse, de la date de naissance, du numéro de registre national et des noms du/de la partenaire et du/des enfant(s) de 2.000 membres de son personnel. Ceux-ci avaient tous adhéré à une assurance-groupe conclue par Toyota.

Toyota Motor Europe établie à Bruxelles a égaré un CD contenant des données confidentielles de 2.000 personnes. Il s'agit entre autres d'informations salariales, de l'adresse, de la date de naissance, du numéro de registre national et des noms du/de la partenaire et du/des enfant(s) de 2.000 membres de son personnel. Ceux-ci avaient tous adhéré à une assurance-groupe conclue par Toyota.

Voilà ce qu'on peut lire dans les journaux du groupe Corelio. "L'un de nos collaborateurs a emporté le CD. Celui-ci lui a été volé dans les transports en commun", déclare Etienne Plas, porte-parole de Toyota. "Cela s'est passé le 19 novembre. Il est évident que ce CD n'aurait jamais dû quitter nos bâtiments, mais ce collaborateur était jeune et inexpérimenté. Nous endossons d'ailleurs nous-mêmes l'entière responsabilité de ce problème. La personne n'a pas été licenciée."

Toyota déplore grandement le fait que ces données se retrouvent à présent sur la place publique. Selon le porte-parole, la police et les compagnies d'assurance ont cependant assuré l'entreprise que le risque d'un abus de type criminel est particulièrement faible. Il n'empêche que Generali et Swiss Life, les deux compagnies d'assurance intéressées, préviendront aussitôt Toyota si une avance sur l'assurance-groupe était sollicitée. Ce faisant, un contrôle pourra être exercé auprès de l'employé(e) concerné(e) pour savoir si la demande émane bien de lui/d'elle.

Source: Belga

Nos partenaires