Les discussions politiques ternissent aussi l'amitié sur Facebook

02/12/15 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Les discussions politiques peuvent mettre fin à l'amitié entre individus. Cela s'applique aussi sur Facebook, surtout en des temps difficiles, comme l'ont observé des chercheurs israéliens.

Les discussions politiques ternissent aussi l'amitié sur Facebook

© iStock

En des moments politiquement difficiles, les amis sur Facebook peuvent aussi se tourner le dos. Des chercheurs de l'université hébraïque de Jérusalem et de l'université de Tel Aviv l'ont constaté après les combats de Gaza l'année dernière.

Lors d'une opération militaire israélienne qui dura 51 jours, plus de 2.200 Palestiniens furent tués et 11.000 maisons furent détruites.

Fini l'amitié

Pas moins de 16 pour cent des personnes interrogées ont à l'époque rompu leur amitié sur Facebook suite à des commentaires politiques sur le réseau social.

L'enquête a été réalisée auprès de 1.103 utilisateurs israéliens de Facebook entre le 3 et le 7 septembre 2014, peu après le cessez-le-feu du 26 août.

Opinions extrêmes

Les personnes interrogées ont aussi été invitées à répondre à des questions sur leur utilisation de Facebook et sur leurs préférences politiques. La moitié sembla être plus active sur Facebook durant cette période qu'en temps normal.

Tout qui avait des idées extrêmes du point de vue idéologique ou qui soutenait moins la liberté d'expression, parut être plus rapidement enclin à rompre son amitié sur Facebook en raison des commentaires politiques. "Ces personnes étaient souvent plus jeunes, plus actives politiquement parlant, avaient beaucoup d'amis sur Facebook et défendaient des opinions politiques plus extrêmes", explique Nicholas John de l'université hébraïque.

En mettant fin à une amitié sur Facebook, l'on voit aussi se réduire le nombre d'autres opinions sur le réseau social. "Nous savons que Facebook et les moteurs de recherche nous offrent des informations et des résultats de recherche adaptés à nos goûts. En rompant des amitiés, nous renforçons ces chambres d'écho et ces bulles de filtres." (IPS)

En savoir plus sur:

Nos partenaires